Affaire Roger Fleury
L’Exécutif national du Parti vert du Québec réagit et dénonce les actions de Roger Fleury et de leur chef Alex Tyrrell
Article mis en ligne le 8 décembre 2020
logo imprimer

    traductions de cet article :
  • English

Noter cet article :
4 votes

À la suite des articles publiés par CHIP 101,9 au sujet des actions de Roger Fleury et de la réaction du conseil tribal de la nation algonquine Anishinabeg, l’Exécutif national du Parti vert du Québec (PVQ) a publié un communiqué afin de se dissocier et dénoncer l’appropriation culturelle et historique de l’un de ses membres, Roger Fleury, lors d’une « chasse culturelle » sur des territoires anishinabés.

Cette affaire fait aussi suite à la demande de Roger Fleury qui, avec l’appui du chef du PVQ, Alex Tyrell, avait exigé que la MRC Pontiac change de nom. Roger Fleur accusait la MRC Pontiac de s’approprier le nom de ce Chef Anichinabé. Sauf que le conseil tribal de la nation algonquine Anishinabeg a réagi en disant que Roger Fleury n’est le membre d’aucune Première nation. « Roger Fleury n’est le membre d’aucune nation autochtone, et la communauté anishinabée dont il prétend être le chef n’existe pas  » a dit la Grande cheffe du Conseil tribal de la nation algonquine anishinabeg, Verna Polson. Elle a tenu à rectifier les faits, considérant que ce n’est pas la première fois que Roger Fleury usurpe leur identité. « Fleury qui se présente comme chef Pontiac Anishinaabek Fort de Coulonge Kichesipirini, invite présentement des citoyens à pratiquer une « chasse culturelle » du 4 au 8 décembre, ce qui n’est rien d’autre qu’une incitation à perpétrer un acte illégal puisque que ni lui ni les membres de son club social ne sont des membres des Premières nations » avait ajouté Verna Polson.

Un chef sous pression
L’Exécutif national du PVQ a tenu également à dénoncer la négligence de son chef, Alex Tyrrell. Monsieur Tyrell, qui s’est associé à la revendication de Roger Fleury pour demander à ce que la MRC Pontiac retire le nom Pontiac, fait face actuellement à un vote de confiance qui se termine le 13 décembre. L’Exécutif national du PVQ mentionne qu’Alex Tyrell a tenté d’augmenter son capital politique, et a cru bon de prêter son nom et celui du Parti vert dans cette action. « Les actions de M. Fleury et de M. Tyrrell ont été prises sans consultation de l’Exécutif national et des membres du PVQ » a fait savoir un des membres de l’Exécutif, Vincent J. Carbonneau.

Récemment, six des huit membres de l’Exécutif national du PVQ avaient demandé à ce qu’Alex Tyrell quitte son poste sans délai. Dans un article du Devoir, on pouvait lire que les signataires « reprochent à M. Tyrrell de faire très peu de travail de terrain comme du porte-à-porte ou des activités locales ; de n’avoir créé aucune association de circonscription et seulement deux associations régionales ; de ne pas recruter activement de candidats en vue de l’élection ; et d’avoir amassé moins de fonds que le Nouveau Parti démocratique du Québec et le Parti conservateur du Québec, deux formations plus récentes ayant obtenu moins d’appuis que le PVQ à l’élection de 2018. »

Le PVQ mentionne, à la fin du communiqué, que le parti et ses membres restent engagé-e-s dans le processus de réconciliation avec les peuples et nations autochtones au Québec et dans l’objectif d’une vraie relation de Nation à Nation ; l’Exécutif national du PVQ apporte unilatéralement son soutien à la nation Anishinabeg dans ses demandes au gouvernement du Québec d’intervenir.

Les Nouvelles du Pontiac

Serge Newberry appelé à comparaitre en déontologie devant la Commission municipale du Québec

15 janvier 2021

Le maire de la Municipalité de l'Ile-du-Grand-Calumet, Serge Newberry, est cité en déontologie municipale devant la Commission municipale du Québec (CMQ) pour des événements qui se seraient produits dès le début de son mandat en novembre 2017, jusqu'en juin dernier. Plusieurs faits sont reprochés à (...)

lire la suite

« Le plan devrait essentiellement se baser sur la science » -William Amos

15 janvier 2021

Le gouvernement du Québec dit vouloir donner la deuxième dose des vaccins Pfizer-BioNTech et Moderna, dans un délai maximal de 90 jours et non de 42 selon les recommandations des fabricants et des principaux scientifiques. Le député fédéral de Pontiac et aussi secrétaire parlementaire du ministre de (...)

lire la suite

Éclosion à l'Hôpital Pierre-Janet

15 janvier 2021

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l'Outaouais a fait savoir qu'une unité de l'Hôpital Pierre-Janet est actuellement en éclosion de la Covid-19. La totalité des 12 usagers de cette unité ont contracté le virus ainsi que 18 travailleurs. Selon le CISSS de l'Outaouais, les (...)

lire la suite

Les citoyens invités à poser leurs questions

15 janvier 2021

En raison de la pandémie de COVID-19, les séances du 20 janvier du Conseil du TNO et du Conseil régional des maires de la MRC de Pontiac se tiendront à nouveau virtuellement sur ZOOM. Dans ce contexte, les résidents du Pontiac sont invités à soumettre leurs questions électroniquement pour la période (...)

lire la suite

Le CSSHBO confiant pour les prochains mois

15 janvier 2021

Le Centre de service scolaire des Hauts-Bois-de-l'Outaouais (CSSHBO) croit que la rentrée hivernale s'est bien effectuée, malgré les nouvelles mesures de sécurité sanitaire pour les élèves du primaire. Le directeur général du CSSHBO, Denis Rossignol, croit que ça se passe bien, même si les élèves ont dû (...)

lire la suite

Nouvelles mesures de santé pour les écoles du CSWQ dans le Pontiac

15 janvier 2021

Dans la plus récente mise à jour avec le directeur général de la Commission scolaire Western Québec (CSWQ), Mike Dubeau, celui-ci a parlé des nouvelles mesures de santé et de sécurité qui sont mises en place avec le deuxième confinement au Québec. Mike Dubeau mentionne que les élèves du primaire doivent (...)

lire la suite


Annonces