Certaines pharmacies ont décidé d’arrêter de participer à l’opération de vaccination contre la COVID-19
Ceux-ci jugent que le montant remis par le gouvernement est maintenant insuffisant
Article mis en ligne le 5 avril 2022
logo imprimer

    traductions de cet article :
  • English

Noter cet article :
0 vote

Certaines pharmacies ont décidé de ne pas poursuivre l’opération de vaccination contre la COVID-19 à la suite de la décision du gouvernement de réduire le montant versé aux pharmacies pour chaque patient vacciné. C’est le cas du propriétaire Marc Aufranc de la Pharmacie Familiprix situé à Shawville. Celui-ci poursuivra la vaccination, mais pas celle contre la COVID-19. Celui-ci juge que la réduction d’environ 5 $ de la remise du gouvernement rend le montant insuffisant étant donné la charge de travail.

« À mon avis, cet honoraire-là ne devrait pas valoir 17 pièces, mais plutôt dans le genre 35. Donc, en gros, c’est quelque chose qui n’est as vraiment rentable et c’est beaucoup de travail. Là, nous, on a mis notre 400 % dessus depuis un an en fait depuis le début de la campagne de vaccination. Et là, la machine gouvernementale, on va dire, a décidé que cet honoraire-là, bien il devait sauter. Ce qui, en mon sens, est un nonsense parce que notre énergie à des limites, nos capacités ont des limites et on ne pourra pas physiquement faire ça avec un honoraire qui diminue de 5 pièces. À un moment ou à un autre, il y a des limites à ce qui est supportable, on va dire. C’est ça l’histoire. Et, l’honoraire spécial revient demain, j’embarque. Moi, je suis prêt à rembarquer dès que ça revient comme c’était avant. Ce n’est pas que je ne veux pas le faire, mais il y a une limite. »
- Marc Aufranc, Pharmacien

Marc Aufranc dit que si le gouvernement revient sur sa décision, il serait prêt à recommencer la vaccination contre la COVID-19. Le député provincial de Pontiac, André Fortin, dit comprendre les pharmaciens qui prennent cette décision, mais s’inquiètent de cette situation en vue de la 4e dose.

« Bien, je les comprends. D’abord, je comprends les pharmaciens qui d’une part, il faut les remercier pour le service qu’ils ont offert à la population quand les gens avaient besoin de vaccins, la première, la deuxième et la troisième dose. Quand les gens se sont présentés chez eux, moi, tout ce que j’ai entendu, c’est qu’ils ont eu de l’excellent service et c’était du service de proximité. Souvent, les gens allaient en pharmacie, parce qu’il ne pouvait pas nécessairement se rendre dans un centre de vaccination, parce que c’était plus près de chez eux, c’était plus facile d’accès. Alors, je pense qu’il faut remercier les pharmaciens pour ça. Je me pose la question à savoir, est-ce que la façon de les remercier c’est vraiment de diminuer le montant qu’ils reçoivent à chaque fois qu’ils vaccinent quelqu’un ? Et, là, le gouvernement se retrouve dans une position où il y a des grands centres de vaccination qui ferment, il continue de dire aux gens : allez chercher, là on est redu à la quatrième dose, surtout pour les personnes âgées, les personnes de 80 ans et plus, les personnes les plus vulnérables. Bien, s’il y a des centres de vaccinations qui ferment, s’il y a des pharmacies qui prennent la décision de ne plus offrir le vaccin, bien le gouvernement va devoir trouver une façon de faire pour que les gens y aillent accès. On ne peut pas, d’un côté, dire aux gens, aller chercher une dose de vaccin, c’est important, puis, de l’autre côté, ne pas leur donner un accès facile pour le faire. Alors, si effectivement, il y a des gens qui prennent la décision comme la pharmacie de M. Aufranc de ne plus offrir ce service-là à cause d’une décision gouvernementale. »
- André Fortin, Député provincial de Pontiac et leader parlementaire du PLQ

Malgré plus d’un an de l’opération de vaccination contre la COVID-19, Marc Aufranc croit qu’il y a toujours une demande pour la vaccination contre la COVID-19 dans le Pontiac.

« Oui, je pense qu’il y a toujours une demande pour la vaccination COVID, parce que moi, j’avais même des premières doses à un moment où on avait quasiment vacciné des quatrièmes. Donc, je me disais, bon bien ça a pris du temps, mais il y en a un certain nombre qui commence à venir. On peut comprendre des fois certaines réticences, puis, le temps fait que, à un moment ou à un autre, les gens finissent par prendre cette décision. C’est sur que c’est une décision qu’ils vont prendre. C’est sur qu’il y a des gens qui sont réticents. À un moment ou à un autre, ils vont finir par comprendre qu’il n’y a pas vraiment de problème. C’est vrai que, comme on communique beaucoup, on connait tous les aspects positifs et négatifs, donc, à ce moment-là, il y en a qui retiennent plus les aspects négatifs que positifs, même si le positif l’emporte de très très très très très loin. Ça fait que c’est ça. Mais, oui, je pense qu’il y a encore une demande. »
- Marc Aufranc, Pharmacien

L’entrevue complète avec le propriétaire de la Pharmacie Familiprix à Shawville, Marc Aufranc, est disponible ici.

Les Nouvelles du Pontiac

Alerte de pluie en vigueur pour le Pontiac

26 mai 2022

Une alerte de pluie a été publiée par Environnement Canada pour le Pontiac. De la pluie parfois forte est prévue ce jeudi (26 mai), jusqu'au vendredi (27 mai). Le sol, déjà près du niveau de saturation, a une faible capacité pour absorber d'autres quantités de pluie. « Il tombera de 40 à 60 (...)

lire la suite

Des témoignages troublants au procès devant jury de Johan Mitchell Blake MacLennan

25 mai 2022

Le procès devant jury de Johan Mitchell Blake MacLennan, accusé du meurtre d'Harold Plugowsky, survenu à Fort-Coulonge le 2 septembre 2020, s'est poursuivi à Gatineau, notamment avec des témoignages troublants. Jusqu'à maintenant, les jurys ont pu entendre un ambulancier paramédical dépêché sur les (...)

lire la suite

Le Projet de loi 96 facilement adopté avec l'appui de la CAQ et de Québec solidaire

25 mai 2022

C'est sans surprise que le Projet de loi 96 a été facilement adopté par 78 voix pour et 29 voix contre, hier après-midi (24 mai), avec l'appui du parti au pouvoir, soit la Coalition Avenir Québec (CAQ), mais aussi avec l'appui de Québec Solidaire. Ce projet de loi vise à mettre en œuvre une réforme (...)

lire la suite

Retour du programme de cadets à la SQ

25 mai 2022

La Sûreté du Québec a annoncé que, dès la semaine prochaine, pour une 12e année, le programme de cadets de la Sûreté du Québec sera de retour dans 76 villes et municipalités de la province. Les cadets assureront, entre autres, une présence dans les quartiers et les parcs, répondront aux demandes de (...)

lire la suite

Toujours près de 600 clients d'Hydro-Québec de la Municipalité de Pontiac privé de courant

25 mai 2022

La grande majorité des clients d'Hydro-Québec dans le Pontiac ont retrouvé le courant à la suite des vents violents qui se sont abattus sur l'Outaouais, samedi dernier. Dans la MRC Pontiac, l'ensemble des clients ont retrouvé le courant, mais il restait, ce matin (25 mai), toujours 612 clients (...)

lire la suite

Affaissement sur le chemin Manitou au km 22

25 mai 2022

Vendredi dernier, la MRC Pontiac a avisé la population qu'il y a un affaissement sur le chemin Manitou au km 22 dans les territoires non organisés (TNO). « Cette route n'est pas praticable avec un camion, mais reste praticable avec un VTT. Nous demandons à la population de SVP éviter cette zone (...)

lire la suite


Annonces