Publicité Publicité
Émission en cours

Musique Gospel

06:00 08:00

En ce moment

Titre

Artiste


Publicité Publicité

L’ex-candidat des verts dans Pontiac revient sur son expérience et suggère au chef Alex Tyrell de quitter son poste

L’ex-candidat des verts dans Pontiac revient sur son expérience et suggère au chef Alex Tyrell de quitter son poste

18 octobre 2022 à 12:00

Mise à jour le 18 novembre 2022 à 4:46

L’heure est au bilan pour certains partis politiques à la suite des élections provinciales. Dans Pontiac, le candidat du Parti vert, soit le résident de Fort-Coulonge, Pierre Cyr, a reçu 616 votes (2,16 %), soit plus de 300 votes (3,33 %) de moins qu’avait obtenus le regretté Roger Fleury, en 2018. Néanmoins, Pierre Cyr se dit satisfait de sa campagne, lui qui a obtenu un plus grand pourcentage que la moyenne nationale de son Parti. Le Parti vert du Québec a eu plusieurs difficultés à se faire voir et entendre. Le chef du Parti, Alex Tyrell, ayant même fait une conférence de presse dans la circonscription de Pontiac sans convier les médias locaux. Dans une conversation avec le chef actuel du Parti vert du Québec, Alex Tyrell, le candidat dans Pontiac, Pierre Cyr, lui aurait recommandé de quitter son poste de chef.

« Oui, oui, on a eu une discussion cette semaine, je ne me souviens pas quelle journée, bien ça devrait être la semaine dernière. Bien, c’est sûr qu’il se remet en question aussi par rapport à sa position de chef et s’il est encore la personne idéale pour mener à bien les objectifs du Parti vert. Parce que le Parti vert, je veux dire, tout le monde est pour l’environnement. Donc, c’est un peu, pas un peu c’est très désappointant de voir le résultat. Et puis, il ne faut pas associer ça avec le fait qu’on peut penser que, bien, les gens ne s’intéressent pas à l’environnement, je ne pense pas que c’est ça. Je pense que le Parti a vraiment besoin de… Je vous dirais, oui, il est quand même conscient qu’il est responsable de, tu sais, des piètres résultats de la campagne. Et, on avait déjà eu une discussion au préalable, au début de la campagne. Je lui avais exprimé qu’après huit ans, le chef d’un parti politique devrait quitter. Peu importe, que ce soit dans des bonnes conditions, des mauvaises conditions, qu’après huit ans, normalement, si on n’a pas réussi à faire ce qu’on voulait faire, mettre en place nos idées, c’est préférable, pour le bien commun, de céder sa place à une nouvelle personne. »
– Pierre Cyr

Ce résultat de la plus récente élection pour les Verts est un des pires de son histoire, le vote de ce parti ayant fondu de plus de la moitié. À titre d’exemple, le chef de ce parti en 2007, Scott McKay, qui est devenu par la suite député du Parti Québécois, avait terminé devant Québec solidaire au 4e rang et avait obtenu 152 885 votes, soit 121 831 de moins en 2022.

Performance du Parti vert du Québec depuis 2003
Année Chef Nb de votes %
2003 Richard Savignac 16 975 0,4%
2007 Scott McKay 152 885 3,9%
2008 Guy Rainville 70 993 2,2%
2012 Claude Sabourin 43 394 1%
2014 Alex Tyrell 23 163 0,5 %
2018 Alex Tyrell 67 870 1,7 %
2022 Alex Tyrell 31 054 0,76%

Le Parti vert du Québec explique cette perte de popularité par le fait que tous les autres partis font de l’environnement une priorité. Sauf que depuis 2007, d’autres changements ont marqué les Verts. Notons qu’en 2007, le Parti vert du Québec n’avait pas de ligne de parti concernant la question nationale au Québec. Sous Alex Tyrell, ce parti se définit comme étant fédéraliste. Alex Tyrell se définit aussi comme un défenseur du bilinguisme, tout juste après les statistiques démontrant une diminution du français au Québec. Alex Tyrell a également retenu l’attention pour ses déclarations sur le conflit en Ukraine et le vote de confiance qui a eu lieu sous son leadership. Plusieurs militants avaient d’ailleurs quitté le Parti après ce vote. Alex Tyrell avait aussi été celui qui, en décembre 2020, avait demandé que la MRC Pontiac change son nom, jugeant que c’était de l’appropriation culturelle. Cette manifestation de 3 personnes n’avait pas eu de grande retombée dans les médias.

L’entrevue complète avec le plus récent candidat du Parti vert du Québec dans Pontiac, Pierre Cyr, est disponible ici.