Émission en cours

Le Cowboy urbain

14:00 16:00


Deux Groupes de défense dénoncent aussi le manque de prime dans le Pontiac

Deux Groupes de défense dénoncent aussi le manque de prime dans le Pontiac

17 juin 2024 à 10:01

Mise à jour le 17 juin 2024 à 11:05

À la suite de la conférence de presse des élus du 13 juin, deux groupes de défense se sont réunis devant l’Hôpital du Pontiac à Shawville, le 14 juin, pour dénoncer la récente décision du gouvernement du Québec d’accorder les primes aux techniciens en imagerie de tous les hôpitaux régionaux, à l’exception de Pontiac et de Wakefield.

Le groupe de citoyens locaux, la voix du Pontiac s’est joint à la nouvelle coalition SOS Outaouais pour exiger que le gouvernement égalise les paiements dans toute la région.

L’objectif initial des primes visait à endiguer le flot d’employés qui partent travailler en Ontario, où les salaires de départ pour de nombreux postes sont beaucoup plus élevés. Les responsables de l’Outaouais ont exprimé leurs inquiétudes en mai dernier quant au fait que les primes exclusives à la Ville draineraient les employés des hôpitaux périphériques.

La fondatrice de La voix du Pontiac, Josey Bouchard, a déclaré qu’en plus de la proximité de plusieurs hôpitaux ontariens, les travailleurs locaux pourraient être tentés de travailler ailleurs en Outaouais si le salaire est plus élevé.

Jean Pigeon, porte-parole de SOS Outaouais, a expliqué que le but de son groupe est de défendre les intérêts des citoyens du Pontiac et du reste de la région.