Émission en cours


André Fortin demande que la Commission provinciale de la santé se réunisse en Outaouais en réaction à la crise du personnel

André Fortin demande que la Commission provinciale de la santé se réunisse en Outaouais en réaction à la crise du personnel

15 mai 2024 à 12:14

Mise à jour le 15 mai 2024 à 2:06

Le député de Pontiac, André Fortin, demande que la Commission provinciale de la santé et des services sociaux se réunisse en Outaouais pour examiner de près la crise du personnel dans les établissements de santé dans le Pontiac.

Plusieurs docteurs du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l’Outaouais ont récemment lancé des appels pour l’aide publique, anticipant des bris de services importants dans la région pendant les vacances d’été si le manque de personnel n’est pas immédiatement réglé. Ils ont souligné l’un des principaux défis dans la rétention du personnel dans la région, soit la disparité salariale entre le Québec et l’Ontario.

M Fortin a expliqué, en entrevue à la radio CHIP, qu’il espérait qu’amener les députés membres de la Commission dans la région inciterait une action urgente dans le dossier.

Le député de Pontiac a rencontré plusieurs préfets lors de la plus récente Conférence des préfets de l’Outaouais, où il a entendu leurs inquiétudes concernant les nouvelles primes pour les techniciens en imagerie médicale et l’exode du personnel de relève des hôpitaux périphériques (Shawville, Maniwaki, Wakefield et Buckingham) vers les hôpitaux de Gatineau ou de Hull.

Dans un communiqué de Québec solidaire, le porte-parole en matière de santé, Vincent Marissal, a appuyé la demande de Fortin afin que la commission se réunisse en Outaouais.

« J’appuie sans réserve la demande d’André Fortin et je demande à mes collègues caquistes membres de la Commission de s’élever au-dessus de toute partisanerie dans l’intérêt de la population de l’Outaouais, où la situation dans le réseau de la Santé est passée de grave à critique. »

L’entrevue intégrale avec André Fortin, le député de Pontiac à l’Assemblée nationale, sera bientôt disponible.

 

CISSS de l’Outaouais : La situation du personnel d’été du Pontiac est « précaire, mais acceptable »

Au début du mois de mai, Camille Brochu-Lafrance, agente des relations avec les médias du CISSS de l’Outaouais, a fait le point sur la situation du personnel dans le secteur Pontiac du réseau de la santé, qui comprend l’Hôpital du Pontiac, les CLSC locaux et trois CHSLD. Elle a exprimé qu’avec l’aide d’agences de placement privées, elles seraient en mesure de maintenir les services pendant les vacances d’été. Elle a aussi souligné que près de la moitié des postes d’infirmières (84 sur 205) dans la région sont actuellement vacants.

« Concernant les technologues en imagerie médicale, nous sommes à 6/8 et nous aurons une personne supplémentaire (indépendante) pour l’été afin d’assurer une couverture adéquate pour les vacances d’été. Si tout reste pareil, la situation est acceptable et aucune interruption de service n’est attendue pour le moment », a-t-elle écrit. « Pour les infirmières autorisées et infirmières auxiliaires, nous avons un total de 205 postes dans le réseau de services dans le Pontiac et 84 postes sont présentement vacants. Nous avons une main-d’œuvre importante d’infirmières indépendante qui nous aide à répondre à nos besoins. Les vacances d’été seront précaires, mais acceptables. Si la situation demeure stable, aucune interruption de service n’est à prévoir pour le moment. Au total pour le réseau du Pontiac, nous avons 581 postes et 161 postes vacants (tous titres d’emploi inclus).

S’adressant à CHIP 101,9 à la fin avril concernant une nouvelle bourse pour les étudiants en sciences infirmières du Pontiac, la représentante locale du CISSS, Nicole Boucher-Larivière, a expliqué certains des défis d’embauche dans cette région spécifiquement, soit la disparité salariale interprovinciale, le manque de logements disponibles et le bilinguisme.