Relance de l’usine de Davidson
La Scierie Davidson attend une garantie d’approvisionnement
Article mis en ligne le 3 mars 2020
dernière modification le 4 mars 2020
logo imprimer

    traductions de cet article :
  • English

Noter cet article :
3 votes

Le projet de relance de la scierie Davidson est toujours d’actualité.

Ce lundi 2 mars, près d’une vingtaine d’investisseurs potentiels étaient invités à une rencontre privée présentant le projet et les défis actuels en vue de mettre en place le projet de cogénération. Les personnes invitées ont d’ailleurs pu apprendre que le montage financier, selon le principal porte-parole du projet Bruno St-Cyr, est maintenant suffisant pour aller de l’avant vers l’usine de cogénération et la relance de la scierie.

Pour procéder aux dernières étapes, Brune St-Cyr a mentionné que l’entreprise est en attente d’une « garantie d’approvisionnement », qui serait le dernier élément majeur à obtenir pour aller plus loin dans cette relance. Les investisseurs actuels espèrent donc en obtenir une sous peu, puisque l’entreprise n’en possède plus à ce jour. Les investisseurs misent sur la synergie entre la scierie Davidson et la cogénération pour assurer la rentabilité des opérations.

Le projet de relance de l’usine de Davidson totalise environ 68 millions incluant la section de l’usine de cogénération pour Énergie Davidson et la scierie Davidson.

Selon les échéanciers soumis, si l’entreprise obtiens sa garantie d’approvisionnement, les opérations pourraient débuter dans environ deux ans.

Les investisseurs misent sur l’appui d’entrepreneurs locaux afin de démontrer au gouvernement actuel la nécessité de ce projet dans le Pontiac, avant de faire avancer ce projet, qualifié de structurant pour le Pontiac, selon les investisseurs.

Des rencontres entre les investisseurs et les différents ministères devraient avoir lieu dans ce projet au cours des prochaines semaines.

Les Nouvelles du Pontiac

Le CISSS de l'Outaouais ajoute les cas actifs à ses statistiques

23 octobre 2020

Une nouvelle donnée est apparue concernant le bilan des cas de COVID-19 en Outaouais avec la répartition des cas actifs pour tous les Réseaux locaux de services (RLS). En date du 23 octobre, selon les données du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l'Outaouais, le RLS Pontiac (...)

lire la suite

Une soirée cinéma gratuite à Fort-Coulonge pour célébrer l'Halloween

23 octobre 2020

À l'approche de l'Halloween, les différentes municipalités de la région cherchent à trouver des moyens pour réduire les risques de propagation de la COVID-19. C'est dans ce contexte que les municipalités de Mansfield-et-Pontefract et de Fort-Coulonge ont décidé de collaborer afin d'organiser une soirée (...)

lire la suite

L'Internet et le réseau cellulaire au cœur des préoccupations

23 octobre 2020

À la suite de la série de consultations publiques sur l'énoncé de vision de la planification stratégique de la MRC Pontiac, CHIP 101.9 a discuté avec la préfète de la MRC Pontiac, Jane Toller. Jane Toller est revenu sur les propos des citoyens et leurs désirs pour les 20 prochaines années. Pour la (...)

lire la suite

Les candidatures pour le fonds de relance économique COVID-19 se terminent ce vendredi

23 octobre 2020

Les candidatures pour le fonds de relance économique COVID-19 se terminent ce vendredi, 23 octobre. Lundi, la MRC du Pontiac a publié un avis sur Facebook pour rappeler aux petites entreprises du Pontiac de s'inscrire au fonds de relance économique COVID-19 de 70 000 $ pour les aider à surmonter (...)

lire la suite

Le maire de Mansfield demande des réponses concernant les niveaux élevés de la Rivière des Outaouais

23 octobre 2020

À la suite d'inquiétudes soulevées par les résidents de la municipalité de Mansfield-et-Pontefract, le maire, Gilles Dionne, a demandé lors de la réunion de la MRC Pontiac du mercredi 21 octobre, des réponses concernant le niveau de la rivière des Outaouais qu'il juge plus élevé qu'à l'habitude pour (...)

lire la suite

« Enlevez le nom Pontiac de la MRC Pontiac » - Roger Fleury

22 octobre 2020

« Enlever le nom Pontiac de la MRC Pontiac », c'est ce qu'exige Roger Fleury. Pourquoi ? Parce que selon lui, la MRC Pontiac salit le nom de ce Chef issu des Premières Nations. Fait intéressant à noter, Roger Fleury ne demande pas à ce que le nom Pontiac soit enlevé de la municipalité de Pontiac ou (...)

lire la suite


Annonces