Mairie de Mansfield-et-Pontefract
Kathleen Bélec et Sandra Armstrong parlent de l’avenir de leur municipalité
Article mis en ligne le 20 octobre 2021
logo imprimer

    traductions de cet article :
  • English

Noter cet article :
0 vote

La rencontre des candidates à la mairie de Mansfield-et-Pontefract a donné plus souvent lieu à des accords, même des affinités entre Sandra Armstrong et Kathleen Bélec, qu’à des différends. Ça été le cas entre autres concernant la vision des deux candidates relativement à la collaboration municipale entre Mansfield et Fort-Coulonge. Les deux croient qu’il n’est pas nécessaire de fusionner les deux municipalités pour assurer une collaboration, mais de faire en sorte que les échanges puissent être fréquents entre les deux entités.

« François Carrier : Pas de fusion, on travaille en collaboration, est-ce que ça marche ?
Sandra Armstrong : Ça marche bien, pendant les quatre dernières année que j’ai été là, ça marchait super bien. On fait des rencontres intermunicipales. Je pense que tout passe par la communication et c’est ça qui est important pour nous.
Kathleen Bélec : On est là pour s’entraider et même Fort-Coulonge nous entraide. Il n’y a pas seulement nous. Notre camion de vidange a brisé et apparemment Fort-Coulonge nous a prêté leur camion. On est toujours là dans n’importe quel événement avec nos tracteurs, nos équipements. »

L’économie a pris une place importante dans les échanges. Les deux candidates ont tout de même des points de vue et des méthodes qui peuvent se différer en vue de créer une croissance économique à Mansfield. Kathleen Bélec espère voir les gens d’affaires de Mansfield et de Fort-Coulonge davantage impliqués pour relancer l’économie de cette communauté.

« Il faut faire nos suivis, il faut pousser nos affaires d’avance pour être certain que nos projets se réalisent. Je sais qu’ensemble on peut faire des projets de développement, c’est sur. Vous avez parlé aussi des hommes d’affaire. C’est important que nos hommes d’affaire ici, dans notre bout de le MRC Pontiac, de Mansfield et Fort-Coulonge se réunissent et se mettent ensemble pour développer des projets, pour attirer. Ils ne savent pas le pouvoir qu’une chambre de commerce peut avoir. Elle a beaucoup plus de pouvoir que juste un individu. En se tenant ensemble, on peut attirer beaucoup plus de personnes. Moi, quand j’étais mairesse dans le temps, il n’y avait pas beaucoup de monde de Fort-Coulonge ou Mansfield qui étaient dans le comité des hommes d’affaire. »
- Kathleen Bélec, Candidate à la mairie de Mansfield

Pour sa part, Sandra Armstrong a dit avoir déjà des idées et qu’elle espère pouvoir discuter avec certains gens d’affaires pour les concrétiser.

« Je ne veux pas nommer personne, mais j’ai déjà des idées. Je veux rencontrer des gens d’affaire qui pourraient nous aider à mieux nous structurer sur ça. On est déjà structuré, on a déjà des idées à Mansfield, ce n’est pas ça le problème. C’est seulement d’aller rejoindre les bonnes personnes au bon moment pour s’assoir ensemble et discuter des choses que l’on pourrait faire. Je pense que le plus important c’est d’avoir plus d’industries ou de commerces chez nous. Pas nécessairement des commerces qui sont semblables, mais avoir d’autres choses. Quand même, ici, on est bien représenté, on a un peu de tout, mais en quelque part il faut aller développer encore plus. Je pense que c’est en faisant des comités de gens d’affaire. »
- Sandra Armstrong, Candidate à la mairie de Mansfield

Plusieurs sujets ont été abordés, tels que les projets de construction résidentiel, les loisirs, la culture, ou encore sur des sujets plus précis tel que l’aréna, le terrain de baseball ou encore le bureau municipal de Mansfield, unanimement considéré comme désuet.

La rencontre des candidates à la mairie de Mansfield sera diffusée à midi à la radio et par vidéo via la page Facebook de CHIP 101,9 cet après-midi (20 octobre).

L’entrevue complète entre les deux candidates à la mairie de Mansfield est disponible ici.

Les Nouvelles du Pontiac

De nombreuses pannes de courant dans le Pontiac à la suite des orages violents

22 mai 2022

Le Pontiac n'a pas été épargné des orages violents qui ont frappé le Québec et le reste de l'Outaouais hier après-midi (21 mai). Le secteur du Haut Pontiac, a été particulièrement touché, soit les municipalités de L'Isle-aux -Allumettes, Chichester, Waltham et Sheenborro, qui sont toujours aux prises avec (...)

lire la suite

Le terrain de golf de Norway Bay réouvre samedi

20 mai 2022

Pour la première fois depuis 2018, le terrain de golf de Norway Bay sera ouvert pour la saison d'été à partir du samedi 21 mai 2022. L'un des nouveaux propriétaires, Jodi Armstrong, explique qu'elle et son partenaire, John Edelman, ont travaillé très fort pour restaurer le terrain et les bâtisses sur (...)

lire la suite

La commémoration des lumières du pont Félix-Gabriel-Marchand ce soir

20 mai 2022

Le directeur général de l'organisme Phare Ouest, Louis Harvey, est venu dans les studios de CHIP 101,9 pour parler de l'inauguration pour commémorer l'éclairage du pont Félix-Gabriel-Marchand qui aura lieu ce vendredi 20 mai à 20 h 30. M. Harvey a expliqué en quelques mots le déroulement de la soirée. (...)

lire la suite

La députée fédérale Sophie Chatel souligne l'inauguration du pont Félix-Gabriel-Marchand

20 mai 2022

L'inauguration pour commémorer l'éclairage du pont Félix-Gabriel-Marchand aura lieu le 20 mai prochain sur la route 148 à Mansfield-et-Pontefract. La députée fédérale de Pontiac, Sophie Chatel, a souligné l'évènement tout en applaudissant l'accomplissement des résidents, des politiciens locaux et des (...)

lire la suite

Annulation de l'édition 2022 du camp de jour de La Pêche

20 mai 2022

Malgré les efforts exceptionnels de Municipalité de La Pêche jusqu'au dernier instant dans sa campagne de recrutement, ils n'ont pas réussi à recueillir les candidatures nécessaires pour former une équipe d'animation. Par conséquent, la Municipalité se voit dans l'obligation d'annoncer l'annulation de (...)

lire la suite

Évacuation du CHSLD de Maniwaki dû à un seuil critique des eaux de la rivière

19 mai 2022

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l'Outaouais souhaite informer la population qu'une évacuation a eu lieu au CHSLD de Maniwaki en raison de la montée des eaux de la rivière Gatineau aux abords du CHSLD. Le niveau d'eau a atteint un seuil critique et le CISSS de l'Outaouais (...)

lire la suite


Annonces