Émission en cours

Bingo CHIP 101,9

19:00 20:00


Y aura-t-il davantage de détails de sa part à la rencontre du conseil de l’Ile-du-Grand-Calumet mardi soir?

Y aura-t-il davantage de détails de sa part à la rencontre du conseil de l’Ile-du-Grand-Calumet mardi soir?

21 octobre 2019 à 12:00

Mise à jour le 13 septembre 2022 à 3:52

Malgré ce que le conseil des maires a qualifié de conflit d’intérêts apparent de la part du maire de l’Île-du-Grand-Calumet, Serge Newberry est toujours le représentant de cette municipalité à la MRC Pontiac. La salle des nouvelles de CHIP 101,9 s’est penché sur les liens de communications entre la MRC Pontiac et les différents conseils municipaux.

« Je me sens confortable »

Voilà ce que le maire de l’Ile-du-Grand-Calumet, Serge Newberry, avait à répondre à la salle des nouvelles de CHIP 101,9, lorsqu’il a été questionné sur sa présence à la MRC Pontiac. Si le conseil des maires de la MRC a adopté deux résolutions, dont l’une visant une démarche pour communiquer l’information de ce qui a été qualifié de conflit d’intérêts apparent par la MRC Pontiac visant le maire Newberry à la Commission municipale du Québec, au moins trois conseillers de l’Ile-du-Grand-Calumet, contactés par la salle des nouvelles de CHIP 101,9, ignoraient la nature des événements entourant cette affaire et les procédures de la MRC envers le maire Newberry.

Une situation qui amène la question suivante : qui est responsable de rapporter l’information de la MRC Pontiac aux conseillers des 18 municipalités formant la MRC ?

Selon les informations recueillies par CHIP 101,9, ce sont essentiellement les maires de chacune des municipalités qui ramènent l’information au conseil. C’est le cas, par exemple, à Campbell’s Bay où le maire, Maurice Beauregard, assure un compte-rendu verbal de chaque rencontre de la MRC et des principaux dossiers traités. Même chose à l’Isle-aux-Allumettes, Fort-Coulonge, Mansfield ou encore à Alleyn-et-Cawood où les conseillers de ces municipalités se sont dit « satisfaits » de l’information reçue.

Également, lorsque la MRC Pontiac fait parvenir des communications écrites, les directeurs de chaque municipalité reçoivent l’information et le repartagent habituellement par la suite.

Certains conseillers de l’Île-du-Grand-Calumet, qui ont demandé l’anonymat, affirment de leur côté qu’habituellement, ils doivent écouter la radio ou aller lire le site Internet de CHIP 101,9 pour savoir réellement ce qui touche leur municipalité à la MRC.

Même si les démarches du conseil des maires de la MRC Pontiac envers Serge Newberry touchent ce qui est prévu dans le Code d’éthique et de déontologie applicable aux élus municipaux, il semble que l’information touchant le maire Newberry sera rapportée par le maire Newberry lui-même aux six membres du conseil de l’Île-du-Grand-Calumet et aux citoyens de la municipalité. Les citoyens pourront donc assister et obtenir plus de réponses sur la version du maire Newberry concernant ce que le conseil des maires de la MRC Pontiac qualifie comme un « conflit d’intérêts apparent » le visant lors de la rencontre municipale de l’Île-du-Grand-Calumet, qui aura ce mardi 22 octobre.

Voici les principaux comportements qui touchent habituellement les plaintes envers les élus à la Commission municipale du Québec.

Autres articles et entrevues dans cette affaire :

Jane Toller et d’autres élus « ignoraient » les avoirs de Serge Newberry à proximité du projet proposé de parc national

Entrevue accordée par Serge Newberry à la suite de ce que le conseil des maires a qualifié de conflits d’intérêts apparent

Les maires se disent préoccupés par un conflit d’intérêts apparent de la part du maire Serge Newberry

Réactions du promoteur Joe Kowalski

Le maire de l’Île-du-Grand-Calumet, Serge Newberry, était présent à la rencontre des maires de la MRC Pontiac et s’est dit « très confortable » de toujours représenter sa municipalité au sein de la MRC