Émission en cours

Samedi de lire

07:00 08:00


Un regard sur l’avenir et sur le potentiel de l’agrotourisme dans le Pontiac

Un regard sur l’avenir et sur le potentiel de l’agrotourisme dans le Pontiac

17 février 2022 à 12:00

Mise à jour le 13 septembre 2022 à 3:49

Comme plusieurs régions du Québec, le Pontiac s’est développé autour de l’industrie forestière et de l’agriculture. Aujourd’hui, les agriculteurs (trice) continuent de nous nourrir et d’entretenir nos terres riches. Pour créer une tendance de rapprocher l’agriculteur(trice) et le producteur(trice) de leurs consommateurs, des efforts sont faits un peu partout dans le monde afin de développer l’agrotourisme et ainsi redonner aux producteurs (trice) la place centrale qui leur revient. Pour ce premier article, je me suis penché sur la situation de l’agrotourisme dans le Pontiac en utilisant les témoignages du webinaire organisé en collaboration avec l’Université du Vermont, qui présentait pour la première fois un volet francophone, grâce à l’implication de l’agriculteur de la région David Gillespie.

Qu’est-ce que l’agrotourisme ?

L’agrotourisme est une forme de tourisme visant à découvrir et à partager les savoir-faire d’un milieu à vocation agricole. Elle se pratique de plusieurs manières : visite de l’exploitation, hébergement, restauration et ventes de produits agroalimentaires.

Lors d’un webinaire bilingue, intitulé Innovative Ways to Sell Agricultural Products Direct to Consumers — In English and French présenté le 15 février dernier par l’Université du Vermont et plusieurs autres organismes, des producteurs, des entrepreneurs et des professionnels du tourisme se sont réunis pour discuter des pratiques gagnantes en agrotourisme qui ont été mises en place dans différentes régions du monde, notamment en France, aux États-Unis, en Ontario et au Québec. C’est près de 300 participants provenant d’une vingtaine de pays qui ont assisté à cette rencontre. C’est dans un esprit de coopération internationale que c’est déroulé cette conférence.

L’idée derrière cet échange était de partager ce qui a été fait ailleurs afin de les transplanter chez nous et tirer profit de cette industrie florissante. Parmi les projets partagés, nous avons pu entendre Mireille Labranche de la Montégérie, une région qui a investi dans différents projets pilotes tels que Haut-Richelieu en Saveurs, « le Circuit du Paysan » et « Ma cabane à la maison ».

On peut se questionner sur la faisabilité d’un tel type de tourisme dans le Pontiac, mais la question se répond rapidement. À mon humble avis, oui, l’agrotourisme peut être développé dans le Pontiac, surtout lorsqu’on considère la proximité de notre région rurale à de grands centres urbains. Qui plus est, les retombées économiques seraient bénéfiques pour les pontiçois et les agriculteurs de la région qui remplissent nos garde-mangers de produits frais, délicieux et locaux depuis des centaines d’années.

D’une simple visite chez votre agriculteur local à une nuitée dans un hébergement insolite, les façons de développer l’agrotourisme n’ont pas de limites. Christelle Taillardat, Directrice d’Aube Champagne en France, parle de projets qui ont été implantés dans sa région.

bulle.jpgparcel.jpg

Mais, évidemment, tout n’est pas rose (ou plutôt vert) dans l’industrie de l’agrotourisme. Les panélistes qui ont présenté les projets mis en place dans leur région lors de ce webinaire ont également parlé des défis rencontrés lorsqu’on travaille sur ce genre de projet.

Ils ont entre autres mentionné que l’implantation de projets agrotouristique est un travail de longue haleine et que ça ne se met pas en place du jour au lendemain. Le manque de travailleurs a également été soulevé comme étant problématique tout comme les subventions qui sont complexes à obtenir et certaines lois qui doivent être actualisées pour mieux représenter la situation économique moderne.

Les échanges se sont toutefois terminés sur une note positive pouvant guider ceux qui seraient intéressés à s’impliquer dans un tel projet. Tous s’entendaient pour dire que l’importance était d’avoir une approche d’écoute envers les agriculteurs qui sont des hommes et des femmes ayant des passions variées. C’est l’aspect unique de chacun et chacune qui fait de l’agrotourisme un succès. Lorsqu’on souhaite se faire une place dans l’industrie agrotouristique, l’innovation et l’éducation devraient être au centre de nos réflexions. La coopération et la création de partenariat entre différents paliers gouvernementaux et d’organisme sont également des facteurs gagnants pour l’agrotourisme.

Si vous êtes intéressés à en apprendre davantage sur cette industrie touristique innovante, les versions française et anglaise du webinaire sont disponibles ici.

D’autres webinaires sur l’agrotourisme seront offert gratuitement en Anglais et voici le lien pour vous y inscrire.

agrotoursime.jpg