Émission en cours

00:00 05:00


Un projet novateur en santé mentale pour le Service de la sécurité publique de la MRC des Collines-de-l’Outaouais

Un projet novateur en santé mentale pour le Service de la sécurité publique de la MRC des Collines-de-l’Outaouais

21 mars 2023 à 1:46

Le Service de la sécurité publique de la MRC des Collines-de-l’Outaouais a indiqué avoir obtenu un financement de 145 490 $, réparti sur une période de deux ans, pour la mise en place de son projet MAINtenir, qui consiste à la mise en place d’une équipe multidisciplinaire au sein de la MRC des Collines, afin de mieux intervenir dans le domaine de la santé mentale. Les objectifs visés par ce projet sont d’offrir un meilleur soutien et un accompagnement aux citoyens aux prises avec des enjeux de santé mentale ou vivant des situations récurrentes, d’offrir un suivi tout en assurant une collaboration avec les organismes sociocommunautaires du milieu, ainsi que d’améliorer les connaissances des policiers en ce qui a trait à l’intervention policière dans un contexte de santé mentale par le biais de formation continue spécifique. Le directeur du Service de police de la MRC des Collines-de-l’Outaouais, Martial Mallette, a indiqué, lors d’une entrevue à CHIP 101,9, qu’il souhaitait rendre le temps et les interventions des policiers davantage adaptés aux différentes situations et de mieux entourer les policiers dans leurs interventions.

« En fait, MAINtenir le lien, c’est notre tout nouveau programme qui va nous permettre de mieux supporter les policiers, mais aussi la population lors des appels qui vont toucher des problématiques de santé mentale. (François Carrier: Donc, ça touche la santé mentale et pourquoi est-ce que vous avez décidé de mettre en place un programme de la sorte ?) En fait, on a remarqué, depuis les dernières années, de la forte augmentation des appels reliés à la santé mentale. Pour le territoire de la MRC des Collines, c’est plus de 300 % d’augmentation depuis 2010. On voit que ce type d’appel est de plus en plus commun et ces appels-là nécessitent, évidemment, un déplacement policier, mais également des déplacements qui sont assez longs. Chaque appel prend en moyenne trois heures. Donc, ça monopolise énormément de nos effectifs. »
– Martial Mallette, Directeur du Service de police de la MRC des Collines-de-l’Outaouais

Selon les statiques du Service de la sécurité publique de la MRC des Collines, les appels reçus liés à des cas de santé mentale ont augmenté 300 % entre 2010 et 2022. Les détails du projet suivront ultérieurement.

L’entrevue complète avec le directeur, Service de police de la MRC des Collines-de-l’Outaouais, Martial Mallette, est disponible ici.