Émission en cours

Country favourites

18:00 24:00


Un nouveau réservoir : « Pourquoi pas » – Manon Lalonde de la CPRRO

Un nouveau réservoir : « Pourquoi pas » – Manon Lalonde de la CPRRO

7 novembre 2019 à 12:00

Mise à jour le 13 septembre 2022 à 3:52

La construction d’un nouveau réservoir sur la rivière des Outaouais permettrait de minimiser l’impact des inondations, selon l’ingénieure en chef du Secrétariat pour la régularisation de la rivière des Outaouais, Manon Lalonde.

Mme Lalonde avance la possibilité que l’ampleur des crues du printemps dernier auraient pu être différente, sans toutefois empêcher les inondations, et qu’une étude sur la question permettrait de confirmer cette hypothèse.

De telles démarches et analyses sur l’ajout d’un nouveau réservoir auraient été entreprises après d’importantes inondations en 1974 et 1976, d’après l’ingénieure, mais le projet aurait été mis de côté, en raison de coûts de construction trop élevés.

La Commission de planification de la régularisation de la rivière des Outaouais est d’avis que les conclusions d’une nouvelle étude pourraient être différentes aujourd’hui. Manon Lalonde et son équipe seraient prêts à collaborer avec le gouvernement si le dossier refait surface.

Parmi les options avancées et regardées par la préfète de la MRC Pontiac, Jane Toller, a indiqué à CHIP 101,9 qu’elle souhaiterait voir un 14e réservoir être construit sur la rivière des Outaouais, entre les centrales de Rapides-des-Joachims et Témiscaming sur le territoire du Pontiac, afin de pouvoir retenir davantage d’eau des crues au printemps.

reservoirs.png