Émission en cours


Un médiateur est nommé dans le conflit de travail entre les chauffeurs d’autobus scolaire et Sogesco

Un médiateur est nommé dans le conflit de travail entre les chauffeurs d’autobus scolaire et Sogesco

18 mai 2023 à 3:59

CHIP 101,9 a appris qu’un médiateur a été nommé dans le conflit de travail entre les chauffeurs d’autobus scolaire et Sogesco, dont les négociations sont au point mort depuis maintenant trois semaines. C’est ce qui a été confirmé par le représentant syndical des chauffeurs d’autobus scolaire, soit Denis Ouellette du syndicat des Teamsters.

« Bien, effectivement, un médiateur va se renommer, je crois, aujourd’hui ou au plus tard demain. Dans les différents dossiers, en Outaouais là, on parle de Bigras Transport, autobus La Salle dans le Pontiac et autobus Campeau, toujours à Gatineau. Il a été convenu, avec le médiateur en chef du gouvernement, que rien ne nous demande conjoint de déposer entre l’employeur et le syndicat, pour demander au ministère du Travail de nommer un médiateur dans les différents dossiers en grève dans la région. Pour tenter de dénouer l’impasse avec le retour à la perte de la négociation. Ça fait que nous, on retourne la table de négociation aussitôt que le conciliateur aura été nommé, qui nous aura convoqués. »

-Denis Ouellette, du syndicat des Teamsters

Les deux partis seront de retour à la table des négociations, le salaire est le principal point en litige.

« Ce qu’il reste à négocier, comme on c’est déjà dit, je crois, dans une entrevue précédente, peut volet normatif du contrat de travail est déjà réglé. La seule chose qui a shop, c’est le volet monétaire, et la durée de la convention collective. L’employeur désire obtenir un contrat de travail de 6 ans. Les salariés, les conducteurs trouvent que c’est un contrat de travail un peu long, avec le contexte économique qu’on vit actuellement, et les trois dernières années là. Nous avons tous vécu per sonorité de prédire qu’aujourd’hui on se serait retrouvé là ou on en est. Ils trouvent que de se contraindre d’un contrat de travail de 6 ans c’est un peu long, ça fait que, c’est principalement les deux derniers points qui sont en litiges. »

-Denis Ouellette, du syndicat des Teamsters

Vendredi (19 mai), marquera la troisième semaine complète de grève des chauffeurs.

L’entrevue complète avec Denis Ouellette des Teamsters est disponible ici.