Émission en cours

Country favourites

18:00 24:00


Tensions entre les résidents du Pontiac et le MAMH

Tensions entre les résidents du Pontiac et le MAMH

5 juillet 2019 à 12:00

Mise à jour le 13 septembre 2022 à 3:53

Environ 350 personnes se sont rendues au Centre récréatif de Campbell’s Bay jeudi après-midi pour se faire entendre lors de la consultation publique organisée dans le cadre de l’instauration d’une zone d’intervention spéciale concernant les inondations de 2017 et 2019.
La carte délimitant la zone en question, publiée par le gouvernement un peu plus tôt cette semaine, a fait grandement réagir les citoyens et élus du Pontiac. Lors de la période de questions publiques de la rencontre, le Père Tim Moyle, de la Paroisse St-Alphonse de Chapeau, a remis en question la confiance que devraient avoir les résidents envers le ministère dans le cadre de ce nouveau zonage.

Questionnant la crédibilité de la carte, quelques maires de la MRC Pontiac ont demandé à ce que le gouvernement les consulte et se rende dans les municipalités touchées afin de créer une échelle plus « réaliste » du territoire tracé. C’est le cas du maire de Mansfield-et-Pontefract, Gilles Dionne, qui a profité de la consultation pour déposer une résolution, ainsi qu’une carte révisée par son équipe municipale.

Le maire de l’Isle-aux-Allumettes, Winston Sunstrum, a aussi demandé à ce que le ministère se rende sur le territoire de sa municipalité et a rappelé que la MRC Pontiac s’attend à ce que le gouvernement caquiste se penche sur les raisons qui ont causé les inondations en 2017 et en 2019.

Pour sa part, le maire de Campbell’s Bay, Maurice Beauregard, a été très bref dans son commentaire, affirmant que son fils de 10 ans « pourrait faire mieux » en dessinant la zone d’intervention spéciale, étant donné que le bureau municipal fait partie de cette délimitation.

L’empressement du gouvernement du Québec à annoncer le moratoire a également fait l’objet de plusieurs préoccupations soulevées par les résidents affectés par ces changements en zones inondables. Les porte-paroles régionaux du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation du Québec ont indiqué que le projet de décret, annoncé le 17 juin dernier, sera déposé « à la mi-juillet » de cette année et qu’il sera possible d’émettre des commentaires afin d’y apporter des modifications jusqu’au 19 août prochain. Le gouvernement a d’ailleurs annoncé, jeudi matin, que des « ajustements » seront apportés à la cartographie délimitant les endroits visés, afin de « refléter plus fidèlement la réalité ».

Selon le député provincial de Pontiac, André Fortin, il est « difficile à croire » qu’une nouvelle carte sera en place dans deux semaines, en prenant en considération les suggestions des pontiçois.

La préfète de la MRC Pontiac a, de son côté, salué la mobilisation des citoyens pontiçois à la rencontre et espère que leurs suggestions soient tenues en compte lors de l’ajustement de la cartographie, même si elle trouve les procédures précipitées.

Notons que plus d’une quinzaine de maires de la MRC Pontiac, ainsi que la mairesse de la municipalité de Pontiac, Johanne Labadie, ont assisté à la rencontre.

rencontre_4_juillet_2019_foule.jpg