Émission en cours

05:00 05:30


Rivière des Outaouais : les niveaux de l’eau à la hausse

Rivière des Outaouais : les niveaux de l’eau à la hausse

17 avril 2019 à 12:00

Mise à jour le 13 septembre 2022 à 3:53

Le niveau et les débits de l’eau longeant la rivière des Outaouais devrait augmenter de façon rapide et soutenue dans les prochains jours, en raison du ruissellement provenant des pluies récentes et de la fonte des neiges, a fait savoir Comité de régularisation de la rivière des Outaouais, dans un communiqué de presse publié mardi après-midi.

Selon les prévisions météorologiques, des quantités de pluie importantes (30 à 55 mm) sont prévues sur l’ensemble du bassin versant à partir de jeudi. Combinées au ruissellement provenant de la fonte des neiges, ces précipitations devraient faire augmenter les niveaux d’eau et les débits.

Le Comité de régularisation de la rivière des Outaouais précise que les seuils d’inondations mineures devraient être dépassés au cours de la fin de semaine de Pâques dans les zones vulnérables et les secteurs qui sont sujets aux inondations le long de la rivière des Outaouais, soit dans les secteurs du lac Coulonge, du lac des Chats, du lac Deschênes – Britannia, de Pointe-Gatineau, d’Ottawa – Cumberland, de Rockland, de Thurso et d’autres secteurs vulnérables jusque dans l’archipel de Montréal.

Les niveaux d’eau pourraient atteindre ceux observés au cours de la période du 18 avril au 21 avril 2017, mais demeureront toutefois sous les niveaux de pointe observés au mois de mai 2017. Il est également noté que le couvert de neige au sol pour une grande partie du bassin demeure deux fois plus important que la normale pour cette période de l’année.
Le Comité réévaluera les prévisions hydrologiques et fera des mises à jour de son site Web quotidiennement à http://rivieredesoutaouais.ca/previsions.php.

Les principaux réservoirs du nord du bassin versant retiendront une grande partie du ruissellement de ce secteur. Toutefois, dans le centre et le sud du bassin, les ouvrages sont principalement au fil de l’eau et ont une capacité d’emmagasinement négligeable. Par conséquent, ils ne peuvent réduire significativement la hausse des débits et des niveaux d’eau engendrée par le ruissellement printanier. Durant cette période critique, le Comité de régularisation continuera de surveiller la situation tout le long de la rivière.

Les résidents croyant que leur propriété pourrait être inondée peuvent communiquer avec leur municipalité.

inondation-sacs-de-sable.jpg