Émission en cours


Retour sur la rencontre du conseil de la MRC de Pontiac

Retour sur la rencontre du conseil de la MRC de Pontiac

23 mars 2018 à 12:00

Mise à jour le 13 septembre 2022 à 3:55

Le conseil des maires de la MRC de Pontiac s’est rencontré mercredi soir. Une douzaine de résidents étaient sur place pour y assister et parmi les différents sujets discutés lors de cette rencontre publique, on note entre autres les interventions du public concernant l’industrie forestière. Entre autres, le propriétaire de l’usine Jovalco située à Litchfield, Gaétan Turgeon, a pris la parole pour dénoncer la situation actuelle dans laquelle il se trouve et aussi pour dénoncer, en quelques sortes, le travail de la MRC à son égard. Voici ce qui a été retenu de son intervention.

Gaétan Turgeon a d’ailleurs parlé d’une proposition qu’il a faite à la MRC afin de combler le financement qu’il dit avoir besoin pour lancer réellement l’entreprise.

À la suite de la rencontre, Jane Toller a apporté de nouveaux éléments d’information concernant le financement de Jovalco, entre autres, elle a ajouté que certaines obligations administratives n’ont pas encore été remplies par Jovalco.

Un groupe issu des premières nations est aussi intervenu en dénonçant la situation économique actuelle et en menaçant de prendre des actions afin de faire réagir le gouvernement. Une rencontre s’est tenue à cet effet lundi soir dernier afin de présenter les objectifs du projet et présenter aussi une pétition, qui a été distribuée un peu partout sur le territoire. Ronnie Godin, porte-parole de ce groupe, a fait une présentation à la rencontre des maires pour en parler, mais le ton est monté rapidement. Jane Toller est intervenue afin de ramener l’ordre à la réunion.

De plus, lors de la rencontre, il n’y a pas eu de commentaire au sujet la fraude de plus de 170 000$ dont a été victime la MRC Pontiac puisque des procédures juridiques sont en cours. On a tout de même eu d’avantage de précisions sur le montant exact de la fraude. On écoute Jane Toller;

Il s’agit donc un montant de 173 900 $. Jane Toller a tenu à assurer que l’entièreté de cet argent subtilisé sera distribuée dans les différentes municipalités puisque la firme RPGL a remboursé la totalité du montant à la MRC.

En ce qui concerne l’auteure présumée, Colette Morrisette, rappelons qu’elle a été libérée sous promesse de comparaître le 20 avril prochain, à nouveau au Palais de justice de Gatineau. Pour d’autres mises à jour concernant la rencontre, restez à l’écoute de CHIP 101,9.