Ressources pour les femmes victimes de violences ou en difficulté

Ressources pour les femmes victimes de violences ou en difficulté

15 février 2018 à 12:00

Mise à jour le 13 septembre 2022 à 3:55

Hier marquait la journée de la St-Valentin, ayant pour but de célébrer l’amour. L’organisme l’EntourElle, qui offre des services aux adolescentes et aux femmes qui vivent ou ont vécu dans une relation malsaine, a profité de la journée pour rappeler quelques statistiques concernant la violence conjugale. Selon les statistiques sécurités publiques Québec en 2015, l’ensemble des services de police du Québec ont enregistré près de 20 000 infractions contre la personne, commises dans un contexte conjugal.

Ces infractions représentent près du tiers de tous les crimes commis envers la personne. Les femmes sont les principales victimes, (78%). Par rapport aux enlèvements, elles représentent 100% des victimes. Dans des proportions tout aussi considérables, elles sont victimes d’agressions sexuelles à 97,4% exactement, de séquestration à 96,9%, d’intimidation à 91,3%, de voies de fait à 87,5 % et de harcèlement criminel à 86,3%.

L’organisme L’EntourElle rappelle que la violence n’est pas seulement physique, mais peut aussi être verbale, psychologique, sexuelle et économique. Finalement, on mentionne qu’il est important de briser le silence, et que l’EntourElle offre des services à cet effet.
http://www.lentourelle.com/

violence-femme-2.jpg