Émission en cours

Capsule Country

11:30 13:00


Réponse du député William Amos à la suite de l’entrevue du curé Réal Ouellette

Réponse du député William Amos à la suite de l’entrevue du curé Réal Ouellette

20 avril 2018 à 12:00

Mise à jour le 13 septembre 2022 à 3:55

Voici la réponse du député William Amos à la suite de l’entrevue du curé Réal Ouellette;

Chaque année, le programme Emplois été Canada (EÉC) offre à des milliers d’étudiants une précieuse expérience de travail d’été, en versant des subventions salariales aux employeurs qui en font la demande. Depuis son élection, notre gouvernement a doublé les fonds disponibles pour ce programme afin d’encourager l’économie locale et d’aider les jeunes Canadiens à acquérir l’expérience nécessaire pour réussir sur le marché du travail. Dans la circonscription fédérale de Pontiac, ceci représente une augmentation de 320 000 $ par été sur un total de 647 474 $ qui est investi directement dans la création d’emplois pour les jeunes.

Cette année, de l’information trompeuse a circulé, selon laquelle les organismes à vocation religieuse seraient inadmissibles au financement d’EÉC. Je tiens à rétablir les faits : les églises et les organismes à vocation religieuse ont été admissibles au programme et nous les avons encouragés à soumettre une demande de financement.

Le postulant doit attester que son mandat principal et l’emploi offert respectent les droits individuels de la personne au Canada, dont les valeurs à la base de la Charte canadienne des droits et libertés, ainsi que d’autres droits. Le mandat principal se définit comme les activités entreprises par l’organisme et qui reflètent les services permanents offerts à la communauté. Ceci ne correspond pas aux croyances ou aux valeurs de l’organisme. Les droits individuels de la personne sont respectés lorsque les activités principales d’un organisme, et les responsabilités de l’emploi ne cherchent pas à supprimer ou à miner activement des droits existants. Par exemple, un organisme confessionnel avec des croyances antiavortement qui gère un camp d’été pour des jeunes défavorisés fait une demande de financement pour embaucher des étudiants comme moniteurs de camp. Les étudiants seraient responsables de l’élaboration de programmes pour les jeunes, y compris la formation des dirigeants et le développement des compétences. Cet organisme serait admissible à présenter une demande.

Les groupes à vocation religieuse confèrent une valeur inestimable à nos collectivités. Mon équipe et moi étions en contact avec plusieurs groupes à vocation religieuse dans notre comté afin de les rassurer quant à leur admissibilité et les encourager à soumettre une demande de financement. Sept organismes religieux de notre région ont postulé au programme d’EÉC cette année. Il s’agit du même nombre que l’année précédente. Il est donc faux d’indiquer que l’attestation empêche les groupes à vocation religieuse d’appliquer au EÉC ou qu’elle les discrimine.