Publicité Publicité
Émission en cours

Country en folie

10:00 14:00

En ce moment

Titre

Artiste


Publicité Publicité

Réactions à la suite de la nomination de Mathieu Lacombe à titre de ministre de la Culture et aux Communications

Réactions à la suite de la nomination de Mathieu Lacombe à titre de ministre de la Culture et aux Communications

24 octobre 2022 à 12:00

Mise à jour le 18 novembre 2022 à 4:46

La nomination du député caquiste de Papineau, Mathieu Lacombe à titre de ministre de la Culture et aux Communications, en plus de ses responsabilités comme ministre responsable de la région de l’Outaouais, de la Jeunesse et de l’Abitibi-Témiscamingue, a provoqué plusieurs réactions en Outaouais.

Le directeur de CHIP 101,9, François Carrier, qui est aussi président de l’Association des radios communautaires du Québec, a réagi à cette nomination. « L’expérience de M. Lacombe, qui a été journaliste à la radio, chef d’antenne, président de la section de l’Outaouais pour la Fédération professionnelle des journalistes du Québec et qui lors de son passage à titre de ministre responsable de l’Outaouais, a pu apprécier l’importance et le rôle que joue nos radios communautaires, possède sans aucun doute les connaissances pour assurer ses fonctions », a indiqué François Carrier.

Le MCCQ est un partenaire important pour le secteur de la radiophonie communautaire et, devant la situation économique actuelle, il sera d’autant plus important que toutes les parties prenantes travaillent ensemble pour permettre à nos médias de continuer à jouer leur rôle auprès des collectivités desservies. La hausse des coûts et la pénurie de main-d’œuvre affectent aussi les radios communautaires et ces éléments viennent fragiliser la capacité de nos médias à offrir des contenus locaux pertinents, adéquats et de qualité aux citoyens. « Nos salles de nouvelles ont joué un rôle important lors de la crise sanitaire, lors des catastrophes naturelles et des récentes élections au Québec. La vitalité de notre démocratie et la participation citoyenne au développement de leur milieu sont en partie tributaires d’un accès à une information locale/régionale de qualité », souligne François Carrier. « C’est une responsabilité collective de s’assurer que nos médias ont les moyens de continuer à offrir des services locaux », poursuit-il. « Il faut souvent le rappeler, dans ce ministère, il y a certes la culture, un aspect important de notre société, mais il y a aussi les communications et les décisions du gouvernement peuvent transformer pour le mieux ou pour le pire l’accessibilité aux citoyens à une information locale de qualité. C’est pourquoi j’espère qu’on pourra créer et poursuivre des liens avec M. Lacombe », a conclu le président de l’ARCQ, François Carrier.

Culture Outaouais a aussi félicité Mathieu Lacombe. Culture Outaouais a dit vouloir offrir son entière collaboration pour contrer le sous-financement en matière de culture en Outaouais et pour faire avancer le secteur des arts et de la culture.

La préfète de la MRC Pontiac, Jane Toller, s’est également dite heureuse de cette nomination. Elle qui dit espérer continuer à travailler étroitement avec le gouvernement afin de faire avancer les dossiers de l’industrie forestière et du développement économique dans la MRC Pontiac.