Émission en cours

05:00 05:30


Privatisation et pertes d’emploi au CISSS de l’Outaouais

Privatisation et pertes d’emploi au CISSS de l’Outaouais

9 août 2017 à 12:00

Mise à jour le 12 juillet 2023 à 12:45

Les quatre résidences à assistance continue du CISSS de l’Outaouais ne seront pas fermées, mais privatisées. Après plusieurs rencontres pour obtenir des informations à la direction du CISSSO concernant l’avenir des travailleuses et des travailleurs de ces résidences ainsi que sur les futurs lieux d’hébergement des usagers, le propriétaire, la Fondation immobilière de l’Outaouais, sera bientôt responsable d’offrir les services dans ces résidences, sans le personnel formé du CISSSO.

Plus de 50 postes seront abolis au profit de cet organisme qui devra embaucher des travailleurs pour « effectuer le même travail, à des conditions moindres », mentionne le Syndicat des travailleuses et des travailleurs de la santé et des services sociaux de l’Outaouais (STTSSSO-CSN) par voie de communiqué le 1er août dernier.

Le syndicat se dit très préoccupé par « cette clientèle vulnérable et sans voix qui est encore une fois victime des impacts de compressions et de perpétuelles réformes. »

Par ailleurs, le STTSSSO-CSN a appris au cours des dernières semaines que la direction du CISSSO avait procédé à un appel d’offres sans en aviser le syndicat, pour empêcher ce dernier de soumettre une alternative publique à la privatisation d’une autre résidence, comme le prévoit la convention collective.

Dans les prochaines semaines, le syndicat prévoit entamer une campagne régionale pour dénoncer cette privatisation des services.