Émission en cours


Les gens invités à s’exprimer sur les propositions de la table ronde organisée dans le cadre de l’initiative « Pour un Pontiac vert et prospère»

Les gens invités à s’exprimer sur les propositions de la table ronde organisée dans le cadre de l’initiative « Pour un Pontiac vert et prospère»

3 mars 2022 à 12:00

Mise à jour le 13 septembre 2022 à 3:49

La députée fédérale de Pontiac, Sophie Chatel, s’est adressée à la population et aux leaders communautaires dans une communication, à la suite de la table ronde sur l’agriculture durable que nous a eu lieu le 31 janvier en compagnie de la ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Marie-Claude Bibeau, et des experts d’Agriclimat, de l’UPA et de Farmers for Climate Solutions. Sophie Chatel invite maintenant les gens à se prononcer sur différentes propositions.

On retrouve, entre autres, la proposition pour des incitatifs fiscaux pour équipements propres, ou encore réduire les engrais azotés. « Au cours de cette table ronde, nous avons mis un accent particulier sur l’adoption de pratiques agroenvironnementales responsables et performantes pour répondre aux enjeux liés aux changements climatiques actuels et à venir. Une analyse des discussions lors de la table ronde et des plans d’action d’acteurs engagés en matière d’agriculture durable, à savoir Agriclimat, Farmers for Climate Solutions et le Gouvernement du Québec, a permis de faire ressortir cinq axes d’intervention prioritaires pour les agriculteurs de l’Outaouais », indique la députée de Pontiac, Sophie Chatel.

Les gens peuvent se prononcer sur les cinq axes d’intervention, soit la gestion du déficit hydrique, la réduction des engrais fertilisants riches en azote, les innovations technologiques vertes, la protection de la qualité des sols ainsi que le réseautage entre les agriculteurs et les acteurs locaux. Les gens peuvent indiquer s’ils sont d’accord ou pas avec les priorités présentées via le lien disponible ici.

« Vous pouvez dès maintenant participer à la consultation publique virtuelle sur l’agriculture durable, c’est à votre tour de vous exprimer. Nous voulons vous entendre sur ces axes d’intervention », conclut la députée de Pontiac.