Émission en cours

Country favourites

18:00 24:00


Les élus réagissent à la « zone d’intervention spéciale »

Les élus réagissent à la « zone d’intervention spéciale »

4 juillet 2019 à 12:00

Mise à jour le 13 septembre 2022 à 3:53

À la suite de l’annonce du projet de décret du gouvernement du Québec, instituant une « zone d’intervention spéciale », plusieurs élus ont réagit aux délimitations proposées dans une première version de la carte montrant la zone en question.

Fort-Coulonge et Mansfield-et-Pontefract
Les maires des municipalités de Fort-Coulonge et de Mansfield-et-Pontefract, Gaston Allard et Gilles Dionne :

Otter Lake
La mairesse d’Otter Lake et préfète suppléante de la MRC Pontiac :

Campbell’s Bay
Le maire de Campbell’s Bay, Maurice Beauregard :

Bristol
Le conseiller Phillip Holmes, de la municipalité de Bristol :

La préfète de la MRC Pontiac, Jane Toller :

Ajustements à venir
En réponse aux inquiétudes et commentaires soulevés par les résidents et élus concernées par le projet de décret, le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation du Québec a publié une note, jeudi matin, à propos de l’ajustement des territoires délimités.

Il est dit qu’un ajustement de la cartographie des territoires ayant été inondés en 2017 et en 2019 est en cours afin de « refléter plus fidèlement la réalité ». La version ajustée de cette cartographie sera rendue publique au moment de la publication du décret par le gouvernement du Québec.

Il est aussi observé que les propriétaires dont les bâtiments ne sont pas situés dans les zones inondables cartographiées 0-20 ans et qui n’ont pas été inondés en 2017 ni en 2019 ne seront pas assujettis par la ZIS.

Les municipalités et les personnes concernées par les changements en zone inondable peuvent formuler des commentaires sur la nouvelle version de la cartographie d’ici le 19 août 2019, au zis2019@mamh.gouv.qc.ca.