Publicité Publicité
Émission en cours

La Nuit en direct

00:00 05:00

En ce moment

Titre

Artiste


Publicité Publicité

Le Syndicat du personnel de l’enseignement des Hautes-Rivières demande aux partis politiques de dévoiler leur stratégie et engagement pour améliorer les conditions des enseignants

Le Syndicat du personnel de l’enseignement des Hautes-Rivières demande aux partis politiques de dévoiler leur stratégie et engagement pour améliorer les conditions des enseignants

20 septembre 2022 à 12:00

Mise à jour le 18 novembre 2022 à 4:46

En ce contexte d’élection, le Syndicat du personnel de l’enseignement des Hautes-Rivières (SPEHR) a fait parvenir aux médias une lettre notant que leurs membres ont trois priorités :

  1. Des classes mieux équilibrées ;
  2. Le bon nombre d’élèves par classe, en fonction de leurs besoins ;
  3. Une tâche qui leur permet de se consacrer à leur mission première :
    enseigner

« Le personnel enseignant veut être au service de l’apprentissage des élèves plutôt qu’au service d’une gestion axée sur les résultats. De plus, moins de tâches administratives permettraient d’avoir plus de temps pour la préparation de cours ou la correction, par exemple.

Répondre à ces besoins, c’est :

  • donner de l’air au personnel enseignant ;
  • lutter contre la pénurie de personnel ;
  • améliorer les conditions d’apprentissage des élèves »
    – SPEHR

Dans sa question demandée aux candidats de la circonscription de Pontiac, le porte-parole du SPEHR, Guy Croteau, s’est attardé à la pénurie de personnel.

La question de Guy Croteau est disponible ici.