Émission en cours

00:00 05:00


Le relais entre les infirmières de l’extérieur cause un autre bris de service en obstétrique à Shawville

Le relais entre les infirmières de l’extérieur cause un autre bris de service en obstétrique à Shawville

13 novembre 2019 à 12:00

Mise à jour le 13 septembre 2022 à 3:52

Le bris de service en obstétrique temporaire, survenu lundi soir à l’hôpital du Pontiac et a rétabli ce matin à 8h, a été causé par un manque de personnel infirmier, notamment dans le relais entre les deux infirmières provenant de l’hôpital général juif du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal, venues prêter main forte à l’équipe en place à Shawville. L’agente d’information du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l’Outaouais, Marie-Pier Després, donne plus de détails

Le service en obstétrique a été rétabli à 8h ce matin.

La semaine dernière, il a été annoncé que deux des cinq médecins de l’unité d’obstétrique à Shawville quitteraient l’établissement de manière définitive à partir de la fin du mois de décembre prochain. La présidente-directrice-générale du CISSS de l’Outaouais, Josée Filion, a soutenu que des solutions avaient été mises en place afin de maintenir le service jusqu’en janvier 2020.

Notons qu’une absence imprévue du chirurgien de garde a causé un bris de service en chirurgie générale la fin de semaine dernière à l’hôpital du Pontiac, touchant aussi l’unité d’obstétrique puisqu’« aucun chirurgien n’était sur place pour effectuer des césariennes d’urgence ». Ce service a été rétabli lundi matin.