Publicité Publicité
Émission en cours

En ce moment

Titre

Artiste


Publicité Publicité

Le PVQ contre le site de stockage nucléaire à Chalk River

Le PVQ contre le site de stockage nucléaire à Chalk River

16 août 2018 à 12:00

Mise à jour le 13 septembre 2022 à 3:54

Le Chef du Parti Vert du Québec (PVQ), Alex Tyrrell, s’est rendu cette semaine à Chalk River, du côté ontarien de la rivière des Outaouais, afin de faire connaître sa position contre la construction d’un site de stockage de déchets nucléaires à cet endroit. Selon lui, « ce projet pourrait contaminer l’eau potable de Gatineau, Ottawa et Montréal pendant des milliers d’années ». Il suggère donc au consortium privé qui gère les déchets nucléaires de trouver un endroit « plus approprié et plus sûr».

Le candidat au PVQ pour Pontiac, Roger Fleury, était présent lors de cette annonce. Voici un extrait de son discours.

« Everybody is saying that it is an accident waiting to happen. Why would you put [the nuclear waste storage] close to the water, why would you put it below a major damp? […] We want to make money? Well, at least put the chances on our side. This is an accident waiting to happen. This is why we’re against it. We’re not against it because we’re against we have to bury nuclear waste, we totally agree! But everybody is saying…even France had had many nuclear plants to stock, and they said “We tried this and it’s a disaster”. Everybody, the international community says why don’t you follow international standards? »

«Tout le monde dit qu’un accident arrivera. Pourquoi voudriez-vous mettre le [site de stockage de déchets nucléaires] près de l’eau, pourquoi voudriez-vous le mettre sous une grande humidité? […] Nous voulons gagner de l’argent? Au moins, mettez les chances de notre côté. C’est un accident potentiel en attente. C’est pourquoi nous sommes contre. Nous ne sommes pas contre l’enfouissement des déchets nucléaires, on est totalement d’accord! Mais tout le monde dit… même la France avait eu beaucoup de centrales nucléaires à stocker, et ils ont dit « on a essayé et c’est un désastre ». Tout le monde, la communauté internationale demande pourquoi ne suivez-vous pas les normes internationales? »

Plus d’informations seront disponibles sous peu via le chipfm.com