Publicité Publicité
Émission en cours

Bonjour Pontiac

06:00 09:00

En ce moment

Titre

Artiste


Publicité Publicité

Le NPDQ dénonce les pressions d’un employeur sur une candidate potentielle

Le NPDQ dénonce les pressions d’un employeur sur une candidate potentielle

16 août 2018 à 12:00

Mise à jour le 13 septembre 2022 à 3:54

Dans une lettre ouverte publiée mercredi dans le Journal du Pontiac, le Nouveau parti démocratique du Québec pour l’Outaouais a émis des inquiétudes concernant les obstacles toujours existant à la participation politique.

Les membres du comité du NPDQ pour l’Outaouais affirment qu’il y a quelques semaines, une jeune femme envisageait de se porter candidate pour le parti en Outaouais. Hors, celle-ci aurait subi des pressions de la part de son employeur qui l’aurait menacé de la rétrograder et même de perde son emploi. L’employée en question a quitté son emploi et a renoncé pour l’instant à se présenter comme candidate.

L’identité de l’employeur visé n’a pas été dévoilée puisqu’il semble que la jeune femme réfléchit aux possibilités de prendre des mesures envers son ancien employeur.

La lettre est signée par les membre de l’exécutif du NPDQ et de la part des candidats du parti dont Samuel Gendron, candidat du NPDQ dans la circonscription de Pontiac.