Émission en cours

05:00 05:30


Le gouvernement du Québec investit 100 M$ pour un meilleur accès à Internet en région

Le gouvernement du Québec investit 100 M$ pour un meilleur accès à Internet en région

24 octobre 2019 à 12:00

Mise à jour le 13 septembre 2022 à 3:52

Un appel de projets a été lancé la semaine dernière par le gouvernement du Québec afin d’améliorer l’accès à Internet en régions. Doté d’une enveloppe de 100 millions de dollars, le programme, intitulé « Régions branchées« , vise à appuyer des projets d’infrastructures numériques dans les régions, afin de permettre d’offrir aux citoyens, aux entreprises et aux organismes l’accès à un service Internet haut débit « fiable et de qualité à un coût comparable aux services proposés en milieu urbain ». Le programme devrait permettre aussi d’offrir un accès Internet haut débit à plus de 70 000 foyers et à plusieurs milliers d’entreprises du Québec.

Le président de la Fédération québécoise des municipalités et porte-parole des régions, Jacques Demers, salue le lancement de cet appel de projets. « Le lancement de l’appel de projets Régions branchées marque la première étape dans la réalisation de l’engagement gouvernemental d’assurer un accès à Internet haut débit dans toutes les régions du Québec,» a-t-il exprimé.

Les zones partiellement desservies par un service Internet haut débit sont prioritaires dans l’appel de projet, puisque ces régions n’étaient pas admissibles dans le cadre du dernier programme mis en place par le gouvernement du Québec (Québec branché), et échapperont aux prochains appels de projets du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) et du gouvernement fédéral. « De nombreuses régions du Québec se trouvent donc dotées d’un service inégal », mentionne le communiqué de presse du ministère de l’Économie. Les MRC, organismes scolaires et conseils de bande pourront aussi proposer des projets en collaboration avec un fournisseur reconnu de services Internet.

« En 2019, Internet haut débit constitue un service indispensable à l’essor d’une économie régionale vigoureuse et à la vitalité de nos communautés, a mentionné le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, Jean Boulet. Face à la rareté de main-d’œuvre et à l’exode rural, qui touchent de nombreuses régions, dont la Mauricie, il est primordial de mettre toutes les chances de notre côté pour favoriser l’attraction de travailleurs et la rétention des jeunes en région en offrant l’accès à ce service à tous les citoyens, entreprises et organismes. »

Notons que le gouvernement du Québec a prévu y investir 400 millions de dollars au courant des prochaines années. Ce programme comporte trois volets :

• le premier volet consiste en l’appel de projets Régions branchées, lancé dès maintenant de manière autonome par le gouvernement du Québec;
• le deuxième volet consiste en l’appel de projets annoncé dans le dernier budget fédéral, lequel est prévu après les élections et sera réalisé conjointement avec le gouvernement fédéral;
• le troisième volet vise à appuyer les demandeurs qui présentent des projets dans le cadre des appels de propositions du CRTC, programme annoncé en 2019.

Le guide et le formulaire d’inscription de l’appel de projets Régions branchées sont disponibles sur le site Web du ministère de l’Économie et de l’Innovation, et les demandes seront acceptées jusqu’au 18 novembre 2019.

Rappelons que, selon les normes du CRTC, un accès Internet haut débit correspond minimalement à 50 mégabits par seconde en téléchargement et à 10 mégabits par seconde en téléversement.