Émission en cours


Le Droit-Accès de l’Outaouais recherche l’expérience des personnes ayant subi une hospitalisation forcée en psychiatrie

Le Droit-Accès de l’Outaouais recherche l’expérience des personnes ayant subi une hospitalisation forcée en psychiatrie

10 mai 2024 à 11:13

Le Droit-Accès de l’Outaouais, un groupe pour la défense des personnes vivant avec une problématique de santé mentale s’inquiète des changements qui seront prochainement apportés à la loi p-38 sur la protection des personnes dont l’état mental présente un danger pour elles-mêmes ou pour autrui ainsi que sont application. Le Droit-Accès de l’Outaouais a donc décidé d’organiser une consultation publique le mercredi 15 mai à la Maison du Citoyen de Gatineau afin d’entendre l’expérience des personnes ayant subi une hospitalisation forcée en psychiatrie selon la loi p-38.

Mélodie Pelletier, conseillère au Droit-Accès de l’Outaouais, croit qu’il est important que l’expérience des premières personnes concernées par cette loi soit prise en compte lors de sa modification pour que leurs droits soient respectés.

Madame Pelletier s’inquiète surtout que les raisons du gouvernement pour changer cette loi soient davantage motivées par la peur que du bienêtre des personnes vivant avec un problème de santé mentale.

Le document réalisé grâce à cette consultation publique sera envoyé en décembre à l’Institut québécois de réforme du droit et de la justice qui a pris en charge les modifications à apporter à la loi p-38. Une copie sera aussi envoyée directement au gouvernement.

L’entrevue complète avec Mélodie Pelletier, conseillère au Droit-Accès de l’Outaouais, est disponible ici: