Publicité Publicité
Émission en cours

La Nuit en direct

00:00 05:00

En ce moment

Titre

Artiste


Publicité Publicité

Le conseil de la MRC entend une présentation sur l’installation d’un dépotoir à Chalk River

Le conseil de la MRC entend une présentation sur l’installation d’un dépotoir à Chalk River

21 décembre 2021 à 12:00

Mise à jour le 13 septembre 2022 à 3:49

Lors de la plus récente rencontre du conseil des maires de la MRC Pontiac, le 15 décembre dernier, une présentation a eu lieu concernant le dépotoir en surface qui a été proposé par les Laboratoires Nucléaires Canadiens de Chalk River. Joann McCann, représentante de l’association des résidents de Fort William, une organisation communautaire qui s’est opposée à ce projet depuis son annonce il y a plusieurs années, a longuement parlé du projet, qui entreposerait 1 million de mètres cubes de déchets nucléaires de faible activité enfouis dans un monticule à environ un kilomètre de la rivière des Outaouais. Le monticule contiendrait des débris de démolition des bâtiments actuellement à Chalk River, ainsi que des déchets des laboratoires de Whiteshell au Manitoba et d’autres responsabilités nucléaires fédérales.

Joann McCann a déclaré que l’année prochaine est une année critique dans le processus d’approbation du site.

Elle a souligné que le site est exploité par un consortium de deux entreprises américaines et du géant canadien de l’ingénierie SNC-Lavalin. Elle a affirmé qu’il y a peu de contrôle sur la façon dont ces entreprises dépensent les fonds publics qu’elles reçoivent et qu’elles n’ont « aucune incitation à développer des approches plus sûres et plus rentables ».

Joann McCann a ajouté que l’organisation chargée de la surveillance gouvernementale de l’installation, la Commission canadienne de sûreté nucléaire, ne s’est pas prononcée contre une seule proposition de l’industrie.

Une résolution de dernière minute

Suivant la présentation de Mme McCann, la préfète de Pontiac, Jane Toller, a présenté une résolution qui faisait écho à une résolution adoptée par la municipalité de Sheenboro qui se trouve directement en face de la rivière des Outaouais depuis le site de Chalk River. Elle demande que le gouvernement fédéral éloigne le site de la rivière des Outaouais et que le directeur général Bernard Roy écrive au ministre des Ressources naturelles (Jonathan Wilkinson) pour lui demander un résumé de la justification du gouvernement fédéral pour cette action.

Le maire de Campbell’s Bay, Maurice Beauregard, a souligné que s’il était en faveur du contenu de la résolution, il n’était pas favorable au fait qu’elle n’ait pas été présentée en séance plénière du conseil avant d’être inscrite à l’ordre du jour. Il a ajouté qu’il ne voulait pas qu’un précédent soit un ensemble de résolutions ajouté à la réunion publique sans être discuté en plénière.

Jane Toller a déclaré qu’elle avait initialement prévu de simplement soutenir la résolution de Sheenboro, mais a pensé qu’il serait préférable que la déclaration provienne directement de la MRC.

« Je ne pense pas que ce soit quelque chose qui nécessite beaucoup de discussions », a-t-elle déclaré.

L’audio complet de Joann McCann est disponible ici.

La vidéo complète de la rencontre de la MRC Pontiac est disponible via leur page Facebook .