Publicité Publicité
Émission en cours

En ce moment

Titre

Artiste


Publicité Publicité

Le CISSS de l’Outaouais et la Coopérative des paramédics de l’Outaouais ont transformé des horaires dans le Pontiac afin de bonifier les services préhospitaliers

Le CISSS de l’Outaouais et la Coopérative des paramédics de l’Outaouais ont transformé des horaires dans le Pontiac afin de bonifier les services préhospitaliers

30 décembre 2022 à 9:33

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l’Outaouais et la Coopérative des paramédics de l’Outaouais (CPO) ont annoncé la semaine dernière s’être concertés afin d’offrir une offre de services qui réponde aux besoins à la population de l’Outaouais, ce qui devrait selon le communiqué de presse, avoir des impacts dans le Pontiac. « Durant la période des Fêtes et dans le contexte de conditions météorologiques difficiles prévues au courant des prochains jours, nos deux organisations tiennent également à faire un appel à la prudence et à la sécurité à la population alors que le risque d’accident est plus élevé », ont indiqué le CISSS de l’Outaouais et la CPO.
Bonification des services préhospitaliers

« Le CISSS de L’Outaouais bonifie l’offre de service ambulancière de façon régulière en fonction de la demande en ajoutant des véhicules ambulanciers sur le territoire. De plus, en juin 2022 nous avons reçu un financement du gouvernement du Québec afin de bonifier les services préhospitaliers. Cette enveloppe a permis d’effectuer en octobre dernier des transformations d’horaire dans les territoires du Pontiac et de la Petite Nation », ont déclaré le CISSS de l’Outaouais et la CPO.

Selon le CISSS de l’Outaouais et la CPO, les changements ont les avantages suivants :
 Améliore significative du temps réponse, puisque les paramédics sont dans leur véhicule plutôt qu’à la maison ou à la caserne;
 Mettre fin à des bris de service ;
 Mettre en place un plan de déploiement dynamique des véhicules permettant de repositionner les véhicules sur le territoire selon les besoins.

« Pour l’ensemble des modifications sur la desserte régionale, nous procéderons à une évaluation périodique des retombés tant sur le plan clinique, opérationnel qu’au niveau humain. En Outaouais, il n’y a aucune augmentation des temps de réponse lors des appels d’urgences vitales depuis ces changements », ont déclaré le CISSS de l’Outaouais et la CPO.

Toujours dans ce communiqué conjoint, les deux organisations mentionnent que plusieurs municipalités de l’Outaouais disposent également d’un service de premiers répondants qui est l’une des stratégies les plus rapides et efficientes pour répondre aux situations d’urgence vitales en attendant l’arrivée d’une ambulance. Le CISSS de l’Outaouais explique qu’il pourra accompagner les municipalités dans leurs démarches d’accréditation des premiers répondants et la certification des intervenants ou encore, d’offrir des formations supplémentaires pour les municipalités ayant des défis de pérennité de leur service de premiers répondants.

« Certains moyens concrets, en toute collaboration ont été mis en place depuis les dernières semaines, soit l’ajout d’un véhicule ambulancier 24h sur 24 jusqu’au 8 janvier 2023, l’accès accéléré aux examens du ministère pour l’embauche de nouveaux paramédics afin de venir prêter main-forte au système, la mise en place d’un comité de fluidité ainsi que la participation de la coopérative au comité de désengorgement des
urgences », ont conclu le CISSS de l’Outaouais et la CPO. .