Publicité Publicité
Émission en cours

La Nuit en direct

00:00 05:00

En ce moment

Titre

Artiste


Publicité Publicité

La première rencontre « Pour un Pontiac vert et prospère » se tiendra le 31 janvier

La première rencontre « Pour un Pontiac vert et prospère » se tiendra le 31 janvier

28 janvier 2022 à 12:00

Mise à jour le 13 septembre 2022 à 3:49

La députée fédérale de Pontiac, Sophie Chatel, a mentionné à CHIP 101,9, avoir débuté les démarches pour organiser les consultations liées à la planification du plan « Pour un Pontiac vert et prospère ».

Une première rencontre pour trouver des solutions à transformer l’économie d’aujourd’hui dans une économie plus verte pour la circonscription fédérale de Pontiac aura lieu lundi. Cette première rencontre sera axée sur l’agriculture, plusieurs intervenants de la circonscription seront présents ainsi que la ministre de l’Agriculture Marie-Claude Bibeau.

« On a lancé la première table ronde qu’on fait avec nos agriculteurs et des experts en agriculture et notre ministre de l’agriculture, Marie-Claude Bibeau qui va être là. Donc, suite à cette table de concertation, cette table ronde, on va en extraire des questions, des propositions pour nous amener à une prospérité verte en agriculture dans notre circonscription. Et même plus que la circonscription, même en Outaouais parce que des collègues de l’Outaouais se sont joints. Le crédo s’est joint comme partenaire. »
– Sophie Chatel, Députée fédérale de Pontiac

L’initiative d’un « Pontiac vert et prospère » propose une approche en trois volets. Premièrement, un processus de consultation à l’échelle régionale réunissant les principaux acteurs pour discuter des risques et des opportunités relatifs à l’objectif net zéro. Deuxièmement, des groupes de travail stratégiques afin de traduire les discussions locales en propositions concrètes et d’identifier des projets pouvant le mieux s’adapter aux réalités locales du Pontiac. Enfin, un « livre vert » résumant nos discussions et nos découvertes qui pourra servir de guide pratique à nos dirigeants locaux dans la rédaction de leurs plans intégrés pour mettre leurs communautés sur la voie du net zéro, tout en saisissant les opportunités de croissance et en assurant le bien-être de tous.

« La solution pour sortir gagnant d’une transition économique est d’aligner les politiques actuelles sur les tendances qui vont remodeler la société, l’économie et notre environnement. Les dirigeants locaux sont les mieux placés pour identifier les principaux risques et opportunités et répondre aux menaces et opportunités émergentes. Un cadre stratégique pourrait concentrer nos efforts, nous permettant de partager les meilleures pratiques et de mettre en commun nos ressources pour en tirer un avantage mutuel. », conclut la députée Chatel.
L’entrevue complète avec la députée fédérale de Pontiac Sophie Chatel est disponible ici.