Émission en cours

MEGA Bingo

19:00 21:00


La MRC de Pontiac a été la cible d’une fraude

La MRC de Pontiac a été la cible d’une fraude

15 mars 2018 à 12:00

Mise à jour le 13 septembre 2022 à 3:55

CHIP 101,9 a appris que la MRC de Pontiac a été la cible d’une fraude. En effet, en août dernier, une employée du service de comptabilité de la MRC de Pontiac a remarqué des irrégularités à un compte bancaire qui était sous la responsabilité d’un fournisseur de service, RPGL Avocats.

À la demande du directeur général de la MRC, Bernard Roy, les dirigeants de RPGL ont fait des véréfications et ont découvert une apparente fraude commise par une ex-employés du cabinet d’avocats.

Cette dernière aurait subtilisé plus de 170 000$ des paiements des constats d’infraction à des règlements municipaux émis sur le territoire de la MRC de Pontiac depuis janvier 2012.

RPGL a pris les mesures disciplinaires qui s’imposaient et a déposé une plainte auprès de la Sûreté du Québec. De plus, RPGL a remboursé la totalité des sommes détournées à la MRC.

La MRC estime qu’il s’agit d’un incident isolé. Néanmoins, la direction révise présentement les procédures dans l’objectif de prévenir tout risque de malversion à l’avenir.

«« Ceci est un rappel que nous devons être plus vigilants. C’est la dure leçon que nous en retirons avec RPGL, avec qui nous entretenons une relation de confiance depuis 11 ans.»
-Le directeur général de la MRC, Bernard Roy.»

La MRC de Pontiac a une entente contractuelle avec le cabinet de services juridiques RPGL Avocats depuis 2006 pour la perception et la gestion des paiements des constats d’infraction à des règlements municipaux émis sur le territoire.

Le Service des enquêtes sur les crimes majeurs de la Sûreté du Québec a procédé à l’arrestation de l’auteure présumée de cette fraude mercredi matin. La dame, âgée de 52 ans, de Fort-Coulonge doit comparaitre au Palais de justice de Gatineau. Elle pourrait faire face à des accusation de fraude, fabrication de faux, utilisation de document contrefait ainsi que de fraude à l’identité.

L’enquête démontre que la femme aurait fraudé la MRC Pontiac entre le 1er janvier 2012 et le 31 décembre 2017 par divers stratagèmes.

Plus de détails à venir.