Publicité Publicité
Émission en cours

MEGA Bingo

19:00 21:00


Publicité Publicité

Journée de grève du 6 novembre prochain, le CISSS de l’Outaouais se montre rassurant

Journée de grève du 6 novembre prochain, le CISSS de l’Outaouais se montre rassurant

3 novembre 2023 à 1:49

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l’Outaouais dit vouloir rassurer la population des impacts de la grève du Front commun CSN et APTS du lundi 6 novembre 2023 ainsi que les journées de grève de la FIQ les 8 et 9 novembre 2023. Le CISSS de l’Outaouais explique que par sa mission indispensable d’offrir des soins et des services de santé et de services sociaux, se doit, dans le cadre d’une grève, d’assurer les services essentiels à la population. Ainsi, les urgences et les soins intensifs ne seront pas affectés. Toutefois, il est possible que cette grève entraîne un ralentissement dans les autres services. « Nous sommes conscients et sensibles aux impacts que cette situation pourrait avoir sur la population. L’organisation, en collaboration avec les instances syndicales, est déjà à pied d’œuvre pour organiser les services essentiels lors des jours de grève annoncés. De plus, le libre accès à nos installations sera assuré en tout temps », a indiqué le CISSS de l’Outaouais.

Dans les points de services locaux ainsi que du centre de prélèvement situé au 75, boul. La Gappe à Gatineau, le CISSS demande la collaboration de la population puisque l’offre de services et les heures d’ouverture pourraient être affectées. « Comme notre engagement envers la santé et le bien-être de la population est une de nos priorités, nous encourageons vivement les usagers ayant des prises de sang non urgentes de les reporter à une date ultérieure. Nous assurerons, par contre, tous les prélèvements sanguins jugés urgents par le prescripteur », a précisé le CISSS de l’Outaouais.

« L’organisation dit qu’elle limitera au maximum les impacts de la grève. Les services essentiels requis demeureront en place afin d’offrir les soins et les services de santé et de services sociaux à la population durant ces journées », conclut le CISSS de l’Outaouais.