Publicité Publicité
Émission en cours

Country en folie

10:00 14:00

En ce moment

Titre

Artiste


Publicité Publicité

Hydro-Québec demande à ses clients d’économiser leur consommation lors des heures de pointe

Hydro-Québec demande à ses clients d’économiser leur consommation lors des heures de pointe

25 janvier 2022 à 12:00

Mise à jour le 13 septembre 2022 à 3:49

Les températures froides des derniers jours dans le Pontiac et un peu partout au Québec ont provoqué des sommets de consommation d’électricité, mettant à contribution de manière intensive le réseau d’Hydro-Québec. Le froid est la principale raison qui explique cette consommation qui a atteint des sommets vendredi dernier (21 janvier) au Québec.

Hydro-Québec a demandé à la population de contribuer en réduisant sa consommation durant les heures de pointe. Le conseiller en communications chez Hydro-Québec, Cendrix Bouchard, a précisé que la diminution du chauffage peut faire une grande différence.

« On appelle ça des pointes, l’analogie, dans le fond, c’est l’heure de pointe. Donc, pourquoi ? Parce que tout le monde consomme en même temps de façon importante un peu comme tout le monde va se retrouver sur la route un même temps lors des pointes de circulation, lors de l’heure de pointe. Donc, 6 à 9 h le matin environ et 16 h à 20 h et la façon la plus efficace de diminuer sa consommation, je vous disais que c’était le chauffage qui était un point de consommation plus important. Eh bien, c’est donc, si c’est possible, on comprend que ce n’est peut-être pas possible ou que c’est difficile étant donné notamment qu’il y a du télétravail ces temps-ci bien entendu. Si c’est possible de diminuer la température peut-être d’un demi-degré, d’un degré ou encore peut-être même de deux degrés surtout dans les pièces qu’on n’utilise pas. Ça va faire une différence. »
– Cendrix Bouchard, Conseiller en communication chez Hydro-Québec

Le contexte de la pandémie a aussi une influence sur la consommation. Contrairement à ce qui pouvait se passer lors des vagues de grand froid auparavant, plusieurs personnes consomment de l’énergie à la maison, due au télétravail.

« Au cours de la première année de la pandémie, on était en mesure de le mesurer de façon plus efficace parce qu’on pouvait se référer à nos prévisions en approvisionnement qui sont déposées à la régie de l’énergie. Maintenant, c’est plus difficile à analyser parce qu’on est dans une année où c’est devenu, si on veut, la nouvelle réalité. Mais, tout ça pour dire que, au cours de la première année, on pouvait identifier une augmentation de la consommation résidentielle qui pouvait être quelque part entre 2 et 4 pour cent selon les différents cas. C’est-à-dire que, bon, est-ce que les gens travaillaient de la maison ? Est-ce qu’il y avait de l’école ? Il faut se rappeler également qu’au départ, l’école était fermée, l’école se faisait à la maison ensuite. Donc, ça a évolué tout ça. Grosso modo, on peut parler de quelque part entre 2 et 4 pour cent d’augmentation. »
– Cendrix Bouchard, Conseiller en communication chez Hydro-Québec

En plus du chauffage, les appareils électroménagers qui consomment de l’eau chaude sont aussi ceux qui consomment le plus d’énergie. Davantage de détails sur la consommation d’électricité sont disponibles via le site Internet d’Hydro-Québec. L’entrevue complète avec le conseiller en communications chez Hydro-Québec, Cendrix Bouchard, est disponible ici.