Émission en cours

Bingo CHIP 101,9

19:00 20:00


Eureka93: des factures impayées pour des entrepreneurs locaux

Eureka93: des factures impayées pour des entrepreneurs locaux

11 septembre 2019 à 12:00

Mise à jour le 13 septembre 2022 à 3:52

Des entrepreneurs locaux du Pontiac ont confié à CHIP 101.9 que des factures restent impayées par l’entreprise Eureka93, anciennement connue sous le nom de LiveWell Food.

Selon le propriétaire de l’entreprise Brian Stanton LTEE, Mike Stanton, le montant actuel s’élève dans son cas à environ 32 000 $.

« Je suppose que je n’ai pas le choix, mais c’est une perte pour la compagnie, a déclaré M. Stanton à CHIP 101,9. Je ne m’attends pas à être payé, c’est juste mon instinct. Si je reçois de l’argent, c’est comme gagner à la loterie. Tous mes employés ont été payés, tout mon carburant, toutes mes dépenses ont été payées, maintenant j’attends juste qu’ils me paient, moi. »

Au cours des 4 à 5 mois de travail fournis au cours de l’été 2018, Eureka93 aurait eu des factures totalisant plus de 100 000 dollars. Selon Mike Stanton, certaines d’entre elles ont été payées, mais avec les récentes difficultés financières d’Eureka93, les paiements ont été suspendus, laissant un solde d’environ 32 000 dollars de factures impayées à Brian Stanton LTEE.

Eureka93 a engagé des entrepreneurs au cours de l’été 2018 afin de travailler sur le Centre de recherche et de développement sur le cannabis, situé dans le parc industriel de la municipalité de Litchfield, tel que présenté initialement par LiveWell Food en février 2018. En décembre de la même année, l’une des compagnies engagées, Deslan – A.I.M. Environmental, a réclamé une hypothèque légale auprès de LiveWell Food d’un montant de 1 679 119 $.

Des sources de CHIP 101,9 ont révélé qu’un autre contractant de la région serait également impliqué dans ce dossier de dettes impayées par Eureka93, dont le montant s’élèverait à environ 35 000 dollars.

Cette semaine, la radio communautaire de Pontiac a publié un article concernant les récents développements financiers d’Eureka93. Un manque de capital a obligé l’entreprise à réévaluer ses options futures, incluant la vente de l’entreprise, la vente d’actifs, la fusion de l’entreprise et/ou la création d’une coentreprise.