Publicité Publicité
Émission en cours

En ce moment

Titre

Artiste


Publicité Publicité

Entrevue – Jean-Paul Perreault – Bilan de l’Outaouais en fête 2018

Entrevue – Jean-Paul Perreault – Bilan de l’Outaouais en fête 2018

27 juin 2018 à 12:00

Mise à jour le 13 septembre 2022 à 3:41

Par Élizabeth Séguin

La traditionnelle célébration de la Saint-Jean Baptiste au parc des Cèdres s’est tenue du 22 au 25 juin dernier dans le cadre du festival L’Outaouais en fête, avec une programmation dite « coup de poing », qui a su plaire aux petits comme aux grands.

L’événement, organisé par Impératif français, souligne la Fête nationale du Québec depuis 1976, avec un festival de la chanson francophone.

Élizabeth Séguin s’est entretenue avec le président de l’organisme, Jean-Paul Perreault, afin de faire un premier bilan de la fin de semaine, qui aura accueilli entre 15 000 et 20 000 visiteurs par jour.

Une programmation bien chargée

Au cœur des célébrations prenant place au parc des Cèdres dans le cadre de la Fête nationale québécoise, se trouvent les spectacles musicaux, qui attirent de nombreux visiteurs chaque année.

Vendredi, les festivités se sont amorcées par une soirée retrouvailles, avec l’un des membres fondateurs du groupe Les Colocs, Mike Sawatzky, accompagné de ses collaborateurs, qui ont interprété plusieurs succès du groupe marquant des années 90.

Les Colocs étaient précédés par le groupe montréalais Les chiens de Ruelle et la formation néo-Brunswickoise Les Hôtesses d’Hilaire.

Les amateurs de musique folk ont été bien servis, samedi soir, alors que les Cowboys Fringants ont offert une performance à la hauteur de toute attente. Le groupe fut précédé par la luthiste Madeleine Owen, Tire le coyote, et l’auteure-compositrice-interprète Céleste Lévis.

La veillée de la Saint-Jean s’est clôturée autour du grand feu de joie au bord de la rivière des Outaouais.

Dimanche 24 juin, jour de la Saint-Jean Baptiste, les festivités ont ouvert en début d’après-midi avec le Défilé écologique, aux Galeries Aylmer. Dès 21h30, le ciel a été illuminé par des feux d’artifices sur le bord de la rivière.

img_4400_-_s.jpg

Peu après les feux d’artifices, fut présenté un « Défilé des lucioles », une ribambelle de voiliers illuminés qui défilaient sur la rivière des Outaouais.

Défilé des lucioles au parc des Cèdres

Défilé des lucioles au parc des Cèdres

Par la suite, La Comtesse d’Harmonia, Maggie Savoie et Manu Militari se sont succédés sur la scène TD pour ouvrir la soirée. Le spectacle du groupe pop-rock humoristique Les Trois Accords a su rassembler les foules de tous âges, en reprenant leurs plus grands succès.

Lundi, l’auteur-compositeur-interprète originaire de la Côte-Nord Matiu, ainsi que la composition Alaclair Ensemble, ont ouvert la dernière journée de festivités, avant qu’une quinzaine d’artistes montent sur scène pour interpréter un hommage à l’œuvre de Richard Desjardins.

En plus des nombreuses prestations musicales, le Parc des manèges et les amuseurs publics, ont su divertir tous les visiteurs quotidiennement. Jeunes et moins jeunes ont pu profiter d’une belle fin de semaine, même le président d’Impératif français, Jean-Paul Perreault, que l’on a vu à quelques reprises faire du body-surfing sur la foule pendant les spectacles.

Le bilan officiel de L’Outaouais en fête 2018 sera émis sous peu par l’organisme Impératif français.