Émission en cours

Country favourites

18:00 24:00


Échanges tendus entre deux députés de l’Outaouais à l’Assemblée nationale

Échanges tendus entre deux députés de l’Outaouais à l’Assemblée nationale

22 février 2019 à 12:00

Mise à jour le 13 septembre 2022 à 3:53

Lors de la période de questions à l’Assemblée nationale, jeudi, le député de Pontiac et porte-parole de l’opposition officielle en santé, André Fortin, a échangé des propos tendus avec le député de Papineau, ministre de la Famille et ministre responsable de l’Outaouais, Mathieu Lacombe. M. Fortin a principalement critiqué la décision du gouvernement Legault concernant le congédiement du PDG du Centre intégré de Santé et de Services Sociaux, Jean Hébert, à la suite du rapport émis par le mandataire spécial envoyé par la ministre de la Santé et des Services Sociaux, Danielle McCann, le mois dernier. Il blâme entre autres que le gouvernement ait commandé ce rapport dans le but de congédier M. Hébert.

« C’est un tout petit rapport, un rapport de 18 pages. En secondaire IV, j’ai écrit des devoirs plus longtemps que ça, M. le Président. Si le ministre commence à lire le rapport en quittant Québec aujourd’hui il va avoir fini bien avant d’arriver à son nouveau domicile, » a lancé le député de Pontiac, André Fortin, évoquant le déménagement récent du ministre Lacombe à l’extérieur de la région de l’Outaouais. « La décision de la CAQ, elle était écrite dans le ciel. Ça faisait longtemps qu’ils avaient décidé, » a ajouté M. Fortin.

Rappelons que le PDG du CISSSO, Jean Hébert a été congédié mercredi par la ministre de la Santé. Plusieurs intervenants et groupes de la région, dont le groupe Voix du Pontiac – Pontiac Voice, avaient demandé la démission ou le congédiement de M. Hébert. Celui-ci sera remplacé par la présidente-directrice générale adjointe du CISSS de l’Outaouais, Josée Filion, qui assura l’intérim. Notons également que jeudi, la présidente du CISSSO, Lucie Lalonde, a annoncé sa démission de l’organisation.

Le ministre Mathieu Lacombe a répondu à André Fortin en rappelant que la Coalition Avenir Québec (CAQ) a remporté une majorité de circonscriptions en Outaouais, lors des plus récentes élections provinciales. « S’il y a un message que le Parti libéral devrait retenir, c’est le message que l’Outaouais leur a envoyé il y a quelques semaines, le message qui les a envoyés de l’autre côté de l’Assemblée nationale, en ce salon bleu. »

De son côté, la ministre McCann a soutenu que la CAQ a été « à l’écoute » de la population de l’Outaouais. « Il y a eu un cri du coeur de la population de la région de l’Outaouais en regard des services de santé et des services sociaux. (…) Nous avons pris connaissance de problématiques très importantes au niveau de la région de l’Outaouais, du fonctionnement également dans la région pour les services de santé et services sociaux. Nous avons pris une décision parce que nous étions à l’écoute de la population.»