Émission en cours

05:00 05:30


Disparition et décès pour le temps des fêtes dans le Pontiac

Disparition et décès pour le temps des fêtes dans le Pontiac

4 janvier 2018 à 12:00

Mise à jour le 7 août 2023 à 2:37

Les faits divers ont retenu l’attention durant la période des Fêtes dans le Pontiac. D’abord, on est toujours sans nouvelle de Denis Cadieux résident du secteur Lady Smith dans la municipalité de Thorne. Il aurait été aperçu pour la dernière fois le 19 décembre dernier. Plusieurs recherches ont été menées jusqu’à maintenant afin de localiser M. Cadieux après que sa résidence eut brûlée dans la matinée du 20 décembre.

Denis Cadieux mesure 1,80 m, pèse 77 kg, a les cheveux gris et les yeux bleus.

denis_cadieux.jpg

Toute personne ayant des informations concernant M. Cadieux est priée de communiquer avec le 911 ou de façon confidentielle avec la Centrale de l’information criminelle de la SQ au 1-800-659-4264.

Et un autre triste événement est survenu le 28 décembre dernier, cette fois à Danford Lake, dans la municipalité d’Alleyn-et-Cawood concernant la mort d’un homme de 36 ans survenue jeudi soir.

Déroulement des événements, communiqué par le Bureau des enquêtes indépendantes du Québec (BEI)
Vers 21 h 42 le 28 décembre 2017, un homme aurait appelé au poste de police pour les informer que son fils n’allait pas bien et qu’il venait de quitter son domicile armé d’une flèche et d’une barre de fer ;
Un peu plus tard, un autre homme aurait appelé les policiers, leur disant que s’ils ne se présentaient pas dans les 20 prochaines minutes, il tuerait son père et ferait en sorte que les policiers le tuent à leur arrivée ;
Vers 22 h 49, les policiers seraient arrivés à Danford Lake ;
Sur la rue, ils auraient croisé un individu tenant un arc, une flèche et une barre de fer ;
L’homme aurait tiré une flèche en direction des policiers ;
Ces derniers auraient alors utilisé leur arme de service ;
L’homme aurait été transporté au centre médical où son décès aurait été constaté.

L’enquête du BEI permettra notamment de déterminer si ces informations sont exactes. Sept enquêteurs, arrivés sur les lieux à 6h30, ont été chargés de l’événement.

Conformément au Règlement sur le déroulement des enquêtes du Bureau des enquêtes indépendantes, le BEI a fait appel au Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) pour agir comme corps de police de soutien dans cette enquête. Le SPVM a fourni 2 techniciens en identité judicaire qui travailleront sous la supervision des enquêteurs du BEI.

Le BEI, qui a le mandat d’enquêter sur tous les cas de mort d’homme provoquée par un agent lors d’une intervention policière, demande à toute personne qui aurait été témoin de cet événement de communiquer avec lui via son site web www.bei.gouv.qc.ca.