Émission en cours

00:00 05:00


De la robotique à l’école l’Envolée

De la robotique à l’école l’Envolée

11 janvier 2019 à 12:00

Mise à jour le 13 septembre 2022 à 3:53

Le pavillon l’Envolée de l’établissement des Petits-Ponts aura la chance de mettre sur pieds un nouveau mode d’enseignement grâce à une mesure d’appui du Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur du Québec. L’argent remise par le Ministère servira à libérer une enseignante d’une partie de ses tâches afin de chapeauter le projet et d’accompagner les autres enseignants de l’école.

Le projet offre une approche incluant les sciences, la technologie, l’ingénierie, les arts et les mathématiques (STIAM), qui permettront de développer chez les élèves les compétences recherchées sur le marché du travail aujourd’hui soit la pensée créative, le sens critique, l’apprentissage par l’erreur, l’engagement et l’entrepreneuriat. À travers cette approche, les élèves seront également appelés à développer leurs compétences en programmation.

En guise d’introduction à ce projet, l’enseignante responsable a animé une activité dans chacun des groupes les 13 et 19 décembre derniers. Les élèves de la maternelle 4 ans ont reçu la visite de Blue-Bot dans leur classe et ont appris à faire de simples déplacements avec celle-ci. Les élèves de la maternelle 5 ans avaient déjà été initiés à la programmation par leur enseignante et ont pu mettre en œuvre leurs apprentissages dans des ateliers avec Blue-Bot, Bee-Bot, Botley et Dash.

Au premier cycle, une activité avec les Legos Wedo 2.0 a permis aux élèves de créer et programmer un traineau du père Noël et un renne. Les élèves de 3e et 4e année ont appris à coder avec Micro:Bit, un micro-ordinateur de poche programmable qui peut être utilisé pour créer toutes sortes de choses. Ils ont d’ailleurs fait bouger un flocon de neige. En 4e et 5e année, les élèves ont été initiés à Scratch, Makey Makey, Dash et Ozobot. Enfin, les élèves de 6e année ont exploré l’ensemble des robots afin d’apprendre leur fonctionnement et pouvoir aider les plus petits par la suite.