Émission en cours

00:00 05:00


Daniel Boisjoli répond au ministre de l’Éducation

Daniel Boisjoli répond au ministre de l’Éducation

25 novembre 2019 à 12:00

Mise à jour le 13 septembre 2022 à 3:52

Le président du Syndicat du personnel de l’enseignement des Hautes Rivières Daniel Boisjoli a répliqué au ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur Jean-François Roberge à la suite de l’entrevue accordée par celui-ci à CHIP 101,9.

Questionné la semaine dernière sur le projet de loi 40 (Loi modifiant principalement la Loi sur l’instruction publique relativement à l’organisation et à la gouvernance scolaire), le ministre de l’Éducation Jean-François Roberge avait rejeté l’argument du syndicat concernant la crainte que certaines écoles se vident à cause des nouvelles dispositions de la loi. Voici un extrait de la réponse du ministre.

Le président du Syndicat du personnel de l’enseignement des Hautes-Rivières soutient toujours le contraire:

En entrevue à CHIP 101,9, Daniel Boisjoli a de nouveau mentionné qu’il aimerait voir les élections scolaires maintenues et non abolies comme le prévoit le projet de loi. Malgré l’impopularité des élections scolaires, Daniel Boisjoli propose d’autres solutions.

Pour entendre les différentes entrevues dans ce dossier;

Entrevue – Daniel Boisjoli – Projet de loi no 40 : le personnel enseignant s’inquiète des effets de la réforme du système scolaire

Entrevue – ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur Jean-Francois Roberge – projet de loi 40

Entrevue – Daniel Boisjoli répond au ministre de l’Éducation