Publicité Publicité
Émission en cours

La Dose rap

22:00 23:00

En ce moment

Titre

Artiste


Publicité Publicité

Corinne Canuel-Jolicoeur se présente comme l’alternative aux libéraux dans Pontiac

Corinne Canuel-Jolicoeur se présente comme l’alternative aux libéraux dans Pontiac

23 septembre 2022 à 12:00

Mise à jour le 18 novembre 2022 à 4:46

C’était au tour de la candidate de la Coalition avenir Québec (CAQ), Corinne Canuel-Jolicœur, de se prêter à l’exercice de CHIP 101,9 afin de répondre durant près d’une heure à différentes questions dans le domaine de la santé, de l’éducation, de l’économie ou encore de l’environnement. Durant les différentes réponses qu’elle a données à CHIP 101,9, Corinne Canuel-Jolicoeur se positionne comme l’alternative qui pourrait remplacer les libéraux, réélus depuis le gouvernement Bourassa de 1970, dans la circonscription de Pontiac. Elle a entre autres abordé la question des infrastructures sportives.

« Les commentaires de madame Delisle étaient très pertinents. Ça fait des décennies qu’on est sous-financés. Donc, l’annonce d’hier, on s’engage à investir 1,5 milliard dans nos infrastructures sportives au Québec. Là, j’ai été dans les sports pendant des années. J’ai joué au basketball compétitif pendant des années. Mes fils jouaient au hockey, mon mari était coach de hockey. Ils ont joué au baseball, au soccer. Pour nous, le sport, c’est essentiel, ça n’a pas été facile, durant la pandémie, pour nos jeunes de devoir arrêter de faire du sport, de ne pas avoir leurs cours d’éducation physique, etc. Donc, l’investissement en infrastructure sportive est vraiment à point. Puis, on a tellement de besoins, surtout dans le Pontiac, le Pontiac incluant Aylmer. J’espère pouvoir être la voix forte de notre belle circonscription pour pouvoir aller nous chercher ces investissements-là. »
– Corinne Canuel-Jolicoeur, Candidate de la Coalition avenir Québec (CAQ)

Dans le domaine de l’éducation, comme les autres candidats cette semaine, elle a répondu à une question du Syndicat du personnel de l’enseignement des Hautes-Rivières, concernant le recrutement des enseignants étant donné la pénurie de main-d’œuvre dans ce domaine.

« Oui, c’est une question importante, il y a eu des décennies de sous-financement en éducation. Donc, on a du rattrapage à faire. Donc, on a commencé, il y a eu une augmentation au niveau des salaires des enseignantes/des enseignants que le syndicat a qualifiée d’historique. Donc, c’est un début. Former une enseignante, un enseignant, ça prend plusieurs années. Donc, c’est certain que le rattrapage est encore à faire. On doit continuer de former nos professionnels du milieu de l’éducation. Mais, ça commence par la revalorisation de la profession. Il faut démontrer que c’est une profession essentielle à notre société. Tous les métiers découlent de ce qu’ils ont appris, de ce que leurs enseignantes/enseignants leur ont appris. »
– Corinne Canuel-Jolicoeur, Candidate de la Coalition avenir Québec (CAQ)

L’entrevue complète, d’environ une quarantaine de minutes au total, avec la candidate de la Coalition avenir Québec (CAQ), Corinne Canuel-Jolicœur, est disponible ici.

Mike Owen Sebagenzi de Québec solidaire devrait se prêter à cet exercice la semaine prochaine. Il sera le dernier candidat des partis représentés à l’Assemblée nationale à se prêter à cet exercice d’entrevue radio.

L’intégral du débat entre les candidats de la circonscription de Pontiac est toujours disponible ici.