Émission en cours

Country en folie

10:00 14:00


Consignes à suivre pour éviter des intoxications au CO2 lors de pannes de courant

Consignes à suivre pour éviter des intoxications au CO2 lors de pannes de courant

18 avril 2018 à 12:00

Mise à jour le 13 septembre 2022 à 3:55

Comme plusieurs foyers de l’Outaouais ont été touchés par des pannes de courant dans les derniers jours dû aux conditions météorologiques, le CISSS de l’Outaouais a tenu à rappeler quelques consignes à suivre afin d’éviter des intoxications au monoxyde de carbone lors de telles situations.

En cas de panne de courant, le CISSSO rappelle de ne jamais chauffer avec des appareils fonctionnant au gaz, tels les cuisinières, les chaufferettes d’appoint, les chaufferettes de camping ou les barbecues. En cas de panne prolongée par temps froid, on recommande de vérifier si la municipalité a prévu des lieux d’hébergement pour assurer la sécurité des résidents. Les génératrices devraient, quant à elles, être installées à l’extérieur de la maison ou du garage, le plus loin possible des portes et des fenêtres.

Notons que le monoxyde de carbone est un gaz toxique qui ne se voit et ne se sent pas. Il se dégage des appareils et des véhicules qui brûlent un combustible comme le propane, le bois, le mazout ou autre. Les premiers symptômes d’intoxication sont les maux de tête, la fatigue, les nausées et les vomissements.

Si vous croyez être intoxiqué, que l’avertisseur de monoxyde de carbone sonne ou non, dirigez-vous à l’extérieur et appelez le 9-1-1 ou le Centre antipoison du Québec au 1-800-463-5060. Le CISSSO suggère d’attendre l’autorisation d’un pompier pour retourner à l’intérieur et de laisser la porte ouverte en quittant les lieux pour aérer l’endroit.