Publicité Publicité
Émission en cours

Musique Gospel

06:00 08:00

En ce moment

Titre

Artiste


Publicité Publicité

Camp Tim Hortons de Quyon : début du procès d’un ex-moniteur

Camp Tim Hortons de Quyon : début du procès d’un ex-moniteur

15 novembre 2017 à 12:00

Mise à jour le 13 septembre 2022 à 3:55

Dans l’édition du mardi 14 novembre 2017 du quotidien Le Droit, il est question du début du procès d’un ex-moniteur, David-Francis Bursey, du Camp Tim Hortons de Quyon, accusé d’agression sexuelle sur deux enfants. Une première victime alléguée a livré son témoignage lundi, à Gatineau, des événements qui auraient eu lieu en 2005.

L’accusé, à l’emploi du camp Tim Hortons entre 2004 et 2006, fait partie de l’infanterie des Forces armées canadiennes depuis 2013. Selon le ministère public, l’homme, qui réside aujourd’hui à Edmonton, était en position d’autorité sur de jeunes garçons, à l’époque. Les enfants avaient été choisis pour participer au programme de la Fondation Tim Hortons, d’une durée de deux semaines, en Outaouais.

Notons qu’en mars 2016, Le Droit a révélé que David-Francis Bursey était accusé d’agressions sexuelles sur au moins deux garçons. La police de la MRC des Collines croit toujours possible qu’il y ait d’autres victimes. Une des victimes aurait signalé son agression en 2005, mais à l’époque, la police de a MRC des Collines n’a pas pu compléter son enquête.

camp_des_voyageurs_plage.png