Émission en cours

Bonjour Pontiac

06:00 09:00


André Fortin croit que le gouvernement du Québec néglige à nouveau l’Outaouais

André Fortin croit que le gouvernement du Québec néglige à nouveau l’Outaouais

22 mars 2023 à 1:18

Le député provincial de Pontiac, André Fortin, reproche au gouvernement Legault, de négliger l’Outaouais en dépensant selon lui, moins de 4,7 % pour chaque poste budgétaire sauf un, puisque la région représente 4,7 % de la population du Québec.

« Oui, c’est vrai, ce qu’on a fait, c’est qu’on a regardé les projections des 10 prochaines années du plan québécois d’infrastructure. Ça, c’est le Gouvernement qui regarde ses grands projets un peu partout dans tous les domaines et qui des chiffres… et donc qui nous dit dans chaque région administrative, l’Outaouais, les Laurentides, l’Estrie, ça va être, quel va être la hauteur de l’investissement. Et, ils nous ont rendu les choses faciles cette année, ils nous ont donné une belle page comparative de région en région. Nous, on a regardé par secteur et, effectivement, dans tous les secteurs, qu’on pense à l’éducation, à l’enseignement supérieur, à la culture, à nos routes, aux transports collectifs, au tourisme, au logement et j’en passe là, l’Outaouais est toujours, a toujours moins que ça part. C’est-à-dire qu’on a toujours moins que le 4,7 % de la population québécoise qu’on est. Alors, ce bout-là c’est décevant. Là où on est au-delà, le un secteur que vous mentionnez qu’on est au-delà de notre base populationnelle, c’est en santé et c’est parce que le gouvernement a un projet de construire l’hôpital à Gatineau. C’est ça qu’il fait vraiment, c’est le grand projet en matière de santé. »
– André Fortin, Député provincial de Pontiac

Le député de Pontiac, devenu à la suite de l’élection de 2022, le seul député libéral de l’Outaouais, a rapidement affiché ses couleurs mardi soir en réagissant sur son compte Facebook.

Budget du gouvernement de la CAQ : Voici la page crève-cœur pour notre région. L’Outaouais, c’est 4,7 % de la population du Québec. Pourtant, dans tous les secteurs, sauf un, l’Outaouais reçoit moins que 4,7 % du budget d’infrastructure des 10 prochaines années. C’est le cas en éducation, en culture, en transport en commun et en réseau routier, en agriculture, en environnemental, etc. Ce budget est un échec pour notre région.

– André Fortin, Député de Pontiac au provincial

André Fortin croit que les baisses d’impôt sont une bonne nouvelle, mais que les besoins au sein des municipalités vont avoir un impact négatif sur les futurs comptes de taxe des contribuables québécois.

« Et ce ne seront pas des municipalités qui sont particulièrement riches, c’est-à-dire qu’ils ont une base de taxation qui est limitée et la plupart des revenus des municipalités, malheureusement, elles viennent de la taxation des citoyens, des entreprises locales. Alors, s’ils veulent augmenter leurs revenus, parce que le cout des routes augmente, parce que le cout des égouts augmente, parce que les services coutent plus cher. Bien, ils n’ont souvent pas le choix que d’augmenter la taxation des citoyens. Et, c’est là que ça devient un peu plus désolant, c’est que le gouvernement a mis une mesure majeure dans son budget, c’est-à-dire réduire les impôts des Québécois. Mais, d’un autre côté, il menotte un peu les villes, les municipalités et eux nous disent : bien là, je n’aurai pas le choix d’augmenter les impôts, les taxes municipales que les citoyens vont payer. Alors, on se demande si, nécessairement, on a fait le bon choix pour, un, améliorer les services municipaux, mais, deux, même que les citoyens soient gagnants du point de vue fiscal au bout de la ligne. C’est bien beau une baisse d’impôt, mais si les municipalités finissent par pas avoir le choix que de la refiler aux citoyens. Il n’y a pas grand monde de bien bien plus avancé. »
– André Fortin, Député provincial de Pontiac

L’entrevue complète avec le député provincial de Pontiac, André Fortin, sur le budget 2023 du gouvernement du Québec, est disponible ici.