Publicité Publicité
Émission en cours

Cochaux Show

22:00 24:00

En ce moment

Titre

Artiste


Publicité Publicité

André Fortin appuie les revendications des organismes communautaires

André Fortin appuie les revendications des organismes communautaires

22 février 2022 à 12:00

Mise à jour le 13 septembre 2022 à 3:49

Le député de Pontiac à l’Assemblée nationale à Québec, André Fortin, a déclaré qu’il appuyait les revendications des organismes communautaires de la région, durant la semaine d’actions et de grève dans le milieu communautaire en Outaouais. Il croit normal que les groupes communautaires demandent des augmentations, étant donné la demande croissance à certains de leurs services.

« Deux choses, d’abord si vous me permettez, je vais en profiter pour m’excuser auprès des organismes communautaires, parce que je ne serai pas là demain lorsqu’ils vont manifester à mon bureau de circonscription à Campbell’s Bay. Je vais être à l’Assemblée nationale en train de faire mon travail de député, mais j’aurais aimé les rencontrer comme on le fait habituellement avec les groupes qui viennent manifester devant les bureaux. Ceci étant, j’apprécie le fait qu’ils se lèvent et qu’ils parlent de la nécessité d’augmenter le financement des organismes communautaires. C’est un engagement du Gouvernement et ils l’ont fait en partie, mais il reste beaucoup de travail à faire et on le voit avec ce qui s’est passé au cours des dernières années. Les organismes communautaires ont joué un rôle encore plus important, ont pris une place encore plus primordiale. Je pense à certains organismes, par exemple comme Bouffe Pontiac au d’autres, qui ont eu davantage de demandes. Alors c’est un peu normal qu’ils demandent davantage de financement. Nous, on a posé des questions en ce sens là à l’Assemblée nationale, alors on aimerait, nous aussi, voir des choses bouger. Alors je les félicite pour leur initiative et j’espère que ça va porter fruit. »
– André Fortin, Député de Pontiac au provincial

Les organismes communautaires autonomes de l’Outaouais se mobilisent toute la semaine, pour des actions et des fermetures jusqu’à vendredi (24 février) 2022 alors que des actions sont prévues dans toutes les régions du Québec. Au total, c’est 74 organismes d’action communautaire autonome qui font front commun en Outaouais avec une journée de mobilisation s’inscrivant dans une vague de 4 jours de grèves et d’actions rotatives, sous la bannière de la campagne Engagez-vous pour le communautaire. Au total, ce sont plus de 1 300 organismes qui prendront part aux moyens de pression cette semaine, d’un bout à l’autre de la province pour réclamer un financement récurrent à la mission globale et une meilleure reconnaissance de leur contribution au gouvernement Legault.

« Les organismes communautaires de la région se sentent complètement abandonnés et trahis par le gouvernement Legault. Son gouvernement avait promis du financement et un plan d’action pour le dernier budget provincial, mais on n’a rien vu de tout ça, » explique Daniel Cayley-Daoust, directeur général de la Table régionale des organismes communautaires de l’Outaouais (TROCAO). « Les organismes sont à un point de rupture. On assiste à une pénurie de personnel, une augmentation des besoins et plusieurs autres impacts du sous-financement qui sont sans précédent. Les missions de plusieurs organismes sont en péril à cause de cette inaction et c’est M. Legault et son gouvernement qui en sont responsables », a déclaré M. Cayley-Daoust.

En Outaouais, six actions de piquetage sont prévues durant cette semaine à différents endroits dans la région, incluant Campbell’s Bay, Maniwaki, Saint-André-Avellin et Gatineau.

Mardi 22 février, 11 h à 12 h 15, Campbell’s Bay : Piquetage (148 près des bureaux de la MRC (Adresse : 602, route 301 Nord)

Mardi 22 février, 15 h 30 à 17 h, Gatineau : Piquetage (Soupière de l’amitié, 149 bd Maloney O, Gatineau)

Mercredi 23 février, 11 h à 12 h 15, Maniwaki : Piquetage (100 rue principale Sud (devant le Parc du Draveur de Maniwaki, près des bureaux du député de la CAQ Robert Bussière)

Mercredi 23 février, 15 h 30 à 17 h, Gatineau : Piquetage (Soupe populaire de Hull, 297 Bd des Allumettières)

Jeudi 24 février, 11 h à 12 h 15, Saint-André-Avellin : Piquetage (Alliance alimentaire Papineau 179 rue Principale et près du bureau du député Mathieu Lacombe)

Jeudi 24 février, 15 h 30 à 17 h, Gatineau : Piquetage (Bureau de Mathieu Lévesque, 195 bd Gréber, Gatineau)