Publicité Publicité
Émission en cours

Pontiac Drive

16:00 18:00


Publicité Publicité

Analyse des procédures entourant l’exercise budgétaire 2023 à la Municipalité de Mansfield

Analyse des procédures entourant l’exercise budgétaire 2023 à la Municipalité de Mansfield

22 décembre 2022 à 10:39

Mise à jour le 10 janvier 2023 à 10:57

Les conseils municipaux de la MRC Pontiac ont, au cours des dernières semaines, élaboré les budgets pour l’année financière 2023. CHIP 101,9 s’est intéressé au processus d’élaboration des budgets au sein des municipalités. Nous avons rencontré la maire de la municipalité de Mansfield-et-Pontefract, Sandra Armstrong, ainsi que leur directeur général, Éric Rochon, pour connaître les différentes étapes à prendre en considération dans un budget. Sandra Armstrong a expliqué que la première donnée à prendre en compte est la quote-part de la MRC Pontiac et les sommes qui doivent être déboursées à la Sûreté du Québec pour les différents services reçus. D’ailleurs, cette année, le montant de la quote-part a augmenté de manière assez importante. Comme l’explique Sandra Armstrong, sur un budget de 4 millions, près de 700 000 $ devaient déjà être attribués à ces deux postes budgétaires.

Pour parler de la MRC, c’est comme le service d’ingénierie avec la personne qui est directrice ingénieure à la MRC. Donc, si on a besoin de service, ça fait partie de ça. Toutes les évaluations, donc, quand les municipalités, ça part de l’eau, donc, les factures, quand les gens travaillant là-bas, ça vient aider à payer ces services-là. Oui, donc, pour la municipalité de Mansfield et toutes les autres aussi elles payent leur partie là… Nous, on est à peu près à 220 000 $ juste pour les services de la sureté du Québec. Si on additionne ça avec notre facture à la MRC, rapidement, on est à plus que 700 000 $ qui part de sur notre budget, nous, nos revenus à Mansfield, qu’il faut payer ces deux gros services-là. 

– Sandra Armstrong, Maire de la municipalité de Mansfield-et-Pontefract


La direction générale dépose un scénario budgétaire qui est ensuite discuté au sein du conseil municipal. Durant les discussions, les conseillers municipaux établissent les priorités pour la prochaine année. Souvent, comme c’est le cas cette année du côté de Mansfield-et-Pontefract, certains projets sont repoussés à l’année suivante étant donné le manque de ressources financières.

Je commence avec le plus simple, c’est de changer nos lumières de rue partout un peu, des lumières LED, mais on doit le mettre… Ce qu’on continue à faire c’est de les faire changer ou de les faire réparer pour le moment. On a changé de contracteur pour ça, on est rendu avec un monsieur de Chapeau. Ça va assez bien, tu sais, on envoie un texto, deux jours après c’est réparé ou c’est changé. Donc, ça, c’est ça, les autres projets, je vais laisser Éric continuer qu’est-ce qu’on a laissé de côté. 

– Sandra Armstrong, Maire de la municipalité de Mansfield-et-Pontefract

C’est certain que là, présentement, comme madame la mairesse a dit, on a augmenté un petit peu pour les chemins et rues, mais il y a de gros investissements à faire sur nos chemins. C’est facile à comprendre qu’on a le chemin de la Chute qui est du ça fait trop longtemps. Ça c’est un des projets qu’on travaille déjà dessus, mais tout dépendant si on peut avoir d’autres subventions. On pourra peut-être aller plus vite, mais il y a beaucoup de ces projets-là qui prennent le côté. Il y a beaucoup de ces chemins-là qui sont à faire. La grosse priorité c’est là-dedans. Mais, comme madame la mairesse a dit, les bureaux municipaux et le garage/la caserne, c’est des projets, mais ce n’est pas des projets que, je crois, qui seraient réalisables en 2023. Donc, c’est probablement ça qui va être les grosses priorités pour 2024.

– Eric Rochon, Directeur général de la municipalité de Mansfield-et-Pontefract

L’entrevue complète avec la maire de la municipalité de Mansfield-et-Pontefract, Sandra Armstrong, ainsi que leur directeur général et Éric Rochon, est disponible ici

Budget sommaire