Publicité Publicité
Émission en cours

Bonjour Pontiac

06:00 09:00


Publicité Publicité

La Fédération québécoise des municipalités dévoile sa plateforme électorale

La Fédération québécoise des municipalités dévoile sa plateforme électorale

18 août 2022 à 12:00

Mise à jour le 13 septembre 2022 à 3:48

À quelques jours du déclenchement des élections du Québec, plusieurs organisations provinciales dévoilent leurs priorités. C’est le cas de la Fédération québécoise des municipalités (FQM), qui a dévoilé sa plateforme électorale. La FQM a présenté les principaux enjeux auxquels les régions du Québec sont confrontées. Neuf engagements pour le développement de régions fortes et dynamiques ont été dévoilés.

« Fruit d’une consultation réalisée auprès de plus de 1 000 participants — élus·es municipaux, membres du conseil d’administration, du conseil exécutif et des commissions permanentes de la FQM — cette plateforme présente neufs engagements phares que nous portons à l’attention des principaux partis politiques dans la course électorale », indique la FQM.

« À titre de porte-parole des régions, la FQM croit fermement que ces demandes constituent des engagements indispensables de la part du prochain gouvernement du Québec. Nos régions représentent un bassin important du territoire québécois et contribuent significativement à la prospérité du Québec », a affirmé M. Jacques Demers, président de la FQM, maire de Sainte-Catherine-de-Hatley et préfet de la MRC de Memphrémagog.

– Assurer une couverture cellulaire partout au Québec pour renforcer l’attractivité de nos régions et assurer la sécurité de tous, et ce, d’ici la fin du prochain mandat ;

– Introduire la notion de territoire dans le financement municipal, en instaurant une table de travail tenant compte des nouvelles responsabilités liées aux enjeux relatifs à la protection et à la mise en valeur de l’environnement ;

– Repenser le logement selon les besoins régionaux en revoyant nos façons d’intervenir dans les milieux, en osant être audacieux et en adaptant les interventions gouvernementales aux réels besoins des populations en matière d’habitation dans un tout cohérent ;

– Redéployer des services de santé dans tous les territoires par une réorganisation s’appuyant sur une forte gouvernance locale des ressources qui permettra de nouveau d’avoir des services de première ligne en région ;

– Décentraliser et déconcentrer l’État québécois en transférant des postes décisionnels en région et en redonnant un rôle réel aux directions régionales des ministères ;

– Lancer un chantier pour nos services et commerces de proximité en s’appuyant sur l’expertise et l’efficacité des services locaux de développement ;

– Mettre fin au « mur à mur » en matière d’aménagement du territoire en inscrivant le schéma comme outil politique idéal à utiliser ;

– Mobiliser les municipalités pour lutter contre les changements climatiques en misant notamment sur le transport collectif et sur un programme de financement des infrastructures vertes ;

– Contrer la pénurie de main-d’œuvre et favoriser l’immigration en région par une meilleure cohésion des acteurs sur le territoire, et en assouplissant les règles d’immigration, notamment en matière de qualification des travailleurs internationaux et en accueillant davantage d’étudiants étrangers dans nos établissements.

Pour prendre connaissance des détails de la plateforme électorale des régions, cliquez ici.

La FQM a indiqué d’avoir transmis l’ensemble de ses demandes aux différents chefs des formations politiques. Le 22 septembre prochain, les politiciens pourront d’ailleurs faire part de leurs intentions et de leurs propositions dans le cadre du Congrès de la FQM devant quelque 2 000 participants issus du monde municipal.