Une campagne en vue d'inciter les femmes à se présenter comme candidate aux prochaines élections municipales qui auront lieu le 5 novembre a été mise en place par l'assemblée des groupes de femmes  d'interventions régionales.  L’agente de communications et de développement Amélie Mathieu  explique que l'Outaouais a des résultats en dessous de la moyenne du Québec : 

Plusieurs outils ont été mis en place par cet organisme dont une page Facebook. L'entretien intégral avec l'agente de communication et de développement de l'Assemblée des groupes de femmes d'intervention Amélie Mathieu  sera disponible via le CHIPFM.com dans la section audio.