Une récolte de chasse fructueuse en 2021, en particulier pour le dindon sauvage et le cerf de virginie
Article mis en ligne le 1er février 2022
logo imprimer

    traductions de cet article :
  • English

Noter cet article :
0 vote

Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs a rendu publics les résultats de la chasse aux cerfs de Virginie, aux dindons sauvages, à l’ours noir et aux orignaux pour 2021 au Québec. Le biologiste responsable de la gestion de la faune en Outaouais, André Dumont, a qualifié la plus récente saison, en particulier pour la chasse aux cerfs de virginie et aux dindons sauvages, d’excellente récolte pour la Zone 10 Ouest, incluant le territoire du Pontiac.

Pour le cerf de virginie, si le nombre d’adeptes est dans l’ensemble demeuré semblable à celui de l’année précédente, le gibier, lui, était davantage au rendez-vous cette saison, signe que le cheptel québécois de cerfs se porte très bien actuellement, selon André Dumont.

Bilan général pour le cerf de virginie
Voici les principaux faits saillants de cette saison de chasse fructueuse :
• Plus de 52 000 cerfs ont été récoltés dans l’ensemble du Québec durant la dernière saison
de chasse ;

• C’est en Outaouais, en Gaspésie, en Chaudière-Appalaches, dans le Bas-Saint-Laurent,
dans les Laurentides et dans Lanaudière que les plus grandes hausses de récolte de cerfs
ont été observées. C’est généralement dans ces régions que les populations de cerfs
subissent les plus importantes fluctuations annuelles. L’augmentation de 2021 peut être
attribuée en grande partie aux hivers cléments des deux dernières années ;

• En excluant l’île d’Anticosti, pour laquelle il existe des permis et des modalités de chasse
spéciaux, près de 135 000 chasseurs ont pratiqué la chasse au cerf de Virginie en 2021.
Environ 20 000 d’entre eux se sont procuré un permis supplémentaire. Les chasseurs ont
récolté plus de 46 000 cerfs, ce qui est analogue à la moyenne des cinq dernières années ;

• Seuls 2 485 chasseurs ont récolté deux cerfs au cours de la saison, soit 12 % de la
clientèle qui possédait deux permis. De ce nombre, la grande majorité (1 601 chasseurs) a
récolté un mâle adulte et un cerf sans bois ou bien deux cerfs sans bois, alors que
884 chasseurs ont récolté deux mâles adultes ;

• Le succès de chasse global au Québec pour un premier cerf s’établit à 33 %. Ce taux de
succès est excellent pour un territoire situé à la limite nordique de l’aire de répartition du cerf de Virginie et il est comparable, ou même supérieur, à celui des provinces et des États
limitrophes.

La chasse à l’ours noirs et aux dindons sauvages a aussi été fructueuse pour les chasseurs de la région, selon André Dumont.

Une bonne année pour la récolte d’ours noirs, de dindons sauvages et d’orignaux au Québec. Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, dévoile les résultats de la récolte d’ours noirs, de dindons sauvages et d’orignaux pour 2021 au Québec.

En cette deuxième année de restrictions diverses liées à la pandémie de COVID-19, les chasseurs et les piégeurs québécois ont malgré tout fortement répondu « présents » et les résultats de récolte sont positifs selon le ministère. André Dumont a d’ailleurs qualifié la récolte de dindons sauvages d’historique.

« On souligne que, pour le dondon, c’est pas un permis de zone, donc le nombre de chasseurs est estimé à partir d’un gros échantillons, donc cette année ça aurait été un sommet historique, on aurait franchit quatre des 3000 chasseurs dans la région. C’est une belle récolte, c’est une belle récolte aussi, on a eu une augmentation de la récolte de dindons. On a été chanceux, on se souvient que lors de la chasse printanière, il y avait un couvre feu qui limitait les gens à ne pas sortir de chez eux avant 5h. Ça pourrait être problématique dans les gens qui demeurent en milieu urbain, qui doivent se rendre à la campagne pour abattre ces dindons là. Par contre, dans une région comme ici, [...] il y a beaucoup de chasseurs qui habitent déjà en milieu rural. »
- André Dumont, Biologiste responsable de la gestion de la faune en Outaouais

Bilan dindon sauvage
• La saison de chasse printanière 2021 a attiré un nombre record d’adeptes, avec plus de
21 200 permis vendus, et elle s’est traduite par une récolte semblable à celle de 2020
d’environ 8 400 oiseaux.

• Près de 2 100 chasseurs ont alors réussi à prélever deux dindons à barbe, soit un
résultat analogue à celui de l’année dernière.

• Au printemps, le succès de chasse global au Québec s’établit à 30 % pour la récolte d’un
premier dindon et à 10 % pour la récolte d’un deuxième.

• Pour la seconde année où la chasse d’automne à cette espèce était permise, environ
3 100 chasseurs ont récolté un peu plus de 500 dindons, dont 67 % étaient des femelles.

Concernant l’ours noir, le Ministère rappelle qu’il s’agissait là d’un changement apporté au bilan de mi-parcours du Plan de gestion du dindon sauvage pour s’assurer de bien gérer les populations. André Dumont qualifie la récolte de cette année, de normale.

Bilan ours noirs

• Le nombre d’adeptes de chasse à l’ours noir a atteint un niveau inégalé en près de
30 ans avec environ 19 900 permis vendus. Amorcée en 2020, cette hausse s’est donc
poursuivie malgré l’absence de la clientèle non résidente pour une deuxième année
consécutive.
• La récolte a été comparable à celle des années passées avec plus de 5 800 ours
prélevés, dont 87 % par la chasse et 13 % par le piégeage. La saison printanière
demeure de loin la plus populaire comptant 92 % de la récolte totale.

• Le Ministère continue de suivre avec attention la récolte d’ours noirs au Québec ainsi que
l’état de ses populations. Par ailleurs, le projet sur la Dynamique des populations d’ours
noirs dans un contexte d’aménagement forestier et de changements climatiques se
poursuit et prendra fin en 2023.

Bilan Orignal

André Dumont a aussi fait le bilan de la récolte de l’orignal qui a fait les manchettes à quelques reprises dans la plus récente année.

• L’orignal demeure l’espèce de gros gibier la plus populaire auprès des chasseurs avec
près de 180 000 permis vendus, soit un taux semblable à la saison record 2013-2014.

• Avec plus de 25 000 orignaux prélevés, la saison 2021, qui permettait la récolte de
femelles adultes dans plusieurs zones de chasse, est comparable aux années
antérieures encadrées par des modalités de chasse similaires.

• Le Ministère continue de suivre attentivement l’évolution des populations et de la récolte d’orignaux et ses biologistes demeurent en action sur le terrain pour s’occuper de l’ensemble de la faune québécoise. Cet hiver, des inventaires aériens d’orignaux seront réalisés dans les régions du Bas-Saint-Laurent, de l’Outaouais et de la Mauricie. Ceux-ci permettront d’évaluer les densités et les structures des populations à l’échelle de différentes zones de chasse afin d’assurer une gestion pérenne de l’espèce. De plus, le Ministère travaille en collaboration avec ses partenaires pour élaborer le prochain plan de gestion de l’orignal, dont la mise en œuvre est prévue dès 2024.

L’entrevue complète avec le biologiste responsable de la gestion de la faune en Outaouais, André Dumont, est disponible ici.

Les Nouvelles du Pontiac

De nombreuses pannes de courant dans le Pontiac à la suite des orages violents

22 mai 2022

Le Pontiac n'a pas été épargné des orages violents qui ont frappé le Québec et le reste de l'Outaouais hier après-midi (21 mai). Le secteur du Haut Pontiac, a été particulièrement touché, soit les municipalités de L'Isle-aux -Allumettes, Chichester, Waltham et Sheenborro, qui sont toujours aux prises avec (...)

lire la suite

Le terrain de golf de Norway Bay réouvre samedi

20 mai 2022

Pour la première fois depuis 2018, le terrain de golf de Norway Bay sera ouvert pour la saison d'été à partir du samedi 21 mai 2022. L'un des nouveaux propriétaires, Jodi Armstrong, explique qu'elle et son partenaire, John Edelman, ont travaillé très fort pour restaurer le terrain et les bâtisses sur (...)

lire la suite

La commémoration des lumières du pont Félix-Gabriel-Marchand ce soir

20 mai 2022

Le directeur général de l'organisme Phare Ouest, Louis Harvey, est venu dans les studios de CHIP 101,9 pour parler de l'inauguration pour commémorer l'éclairage du pont Félix-Gabriel-Marchand qui aura lieu ce vendredi 20 mai à 20 h 30. M. Harvey a expliqué en quelques mots le déroulement de la soirée. (...)

lire la suite

La députée fédérale Sophie Chatel souligne l'inauguration du pont Félix-Gabriel-Marchand

20 mai 2022

L'inauguration pour commémorer l'éclairage du pont Félix-Gabriel-Marchand aura lieu le 20 mai prochain sur la route 148 à Mansfield-et-Pontefract. La députée fédérale de Pontiac, Sophie Chatel, a souligné l'évènement tout en applaudissant l'accomplissement des résidents, des politiciens locaux et des (...)

lire la suite

Annulation de l'édition 2022 du camp de jour de La Pêche

20 mai 2022

Malgré les efforts exceptionnels de Municipalité de La Pêche jusqu'au dernier instant dans sa campagne de recrutement, ils n'ont pas réussi à recueillir les candidatures nécessaires pour former une équipe d'animation. Par conséquent, la Municipalité se voit dans l'obligation d'annoncer l'annulation de (...)

lire la suite

Évacuation du CHSLD de Maniwaki dû à un seuil critique des eaux de la rivière

19 mai 2022

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l'Outaouais souhaite informer la population qu'une évacuation a eu lieu au CHSLD de Maniwaki en raison de la montée des eaux de la rivière Gatineau aux abords du CHSLD. Le niveau d'eau a atteint un seuil critique et le CISSS de l'Outaouais (...)

lire la suite


Annonces