Bandeau
CHIPFM 101,9
Radio CHIPFM 101.9

CHIP possède une licence de langue française au CRTC et assure par son mandat la promotion de la dualité linguistique au sein du territoire du Pontiac ainsi que celle de la vallée de la Gatineau et du comté de Renfrew, en Ontario.

La station de radio diffuse sur la fréquence du 101,9 sur la bande FM avec un émetteur d’une puissance de 10 KW, lui permettant de diffuser sur un grand territoire.

Afin de servir tous les gens de sa communauté, CHIP FM offre à ses auditeurs, une programmation diversifiée. L’un des buts principaux de la station est de bien informer la communauté avec des nouvelles locales et régionales qui ne sont pas nécessairement diffusées par d’autres médias régionaux. L’équipe entière de la station de radio travaille ardemment afin de faire de sa programmation, une qui reflète bien le portrait culturel, économique, politique, éducationnel et social de sa région”

En tant qu’organisme à but non lucratif, les revenus annuels de CHIP FM sont constitués ; d’une subvention provenant du gouvernant provincial, des bingos hebdomadaires, radiothon annuel, ventre de publicités radio, frais d’adhésions ainsi que dons.

CHIP FM aussi connut sous le nom Radio Communautaire de Pontiac a été enregistrée en tant qu’organisme à but non lucratif en juin 1978. La première diffusion en ondes a eut lieu le 1er mars 1981. 

Rencontre entre les présidences des commissions scolaires et les députés caquistes de la région
Article mis en ligne le 15 mars 2019
logo imprimer

    traductions de cet article :
  • English

Noter cet article :
0 vote

Les présidences des commissions scolaires de la région dont Diane Nault de la Commission des Hauts-Bois-de-l’Outaouais (CSHBO) ont publié un communiqué de presse où ceux-ci disent avoir apprécié l’accueil et l’écoute offerts par le ministre responsable de l’Outaouais et ministre de la Famille, Mathieu Lacombe ainsi que le député de Chapleau, Mathieu Lévesque lors d’une rencontre tenue le 8 mars dernier à Chelsea. Les présidences, disent avoir profité de cette rencontre pour déposer leur document intitulé Rapport en faveur du maintien d’une gouvernance élue démocratiquement. Ils ont également traité plus spécifiquement des impacts en Outaouais de l’implantation des maternelles 4 ans, des difficultés d’acquisition des terrains pour de nouvelles écoles et des risques de dévitalisation des petits milieux advenant l’abolition du concept d’équité dont sont redevables les élus scolaires.

À l’issue de cette première rencontre avec la députation caquiste de l’Outaouais depuis les élections provinciales de l’automne dernier, les présidences des 4 commissions scolaires francophones de l’Outaouais disent avoir signifié clairement qu’elles ne s’opposaient pas aux maternelles 4 ans mais proposaient au contraire leur collaboration auprès du gouvernement pour trouver des solutions à la pénurie de locaux, de personnel enseignant et de personnel des services complémentaires déjà présente dans les commissions scolaires.

En ce qui a trait aux difficultés d’acquisition des terrains pour les écoles, le ministre Lacombe a répondu qu’il ne demandait pas mieux, lui comme ses collègues députés de la région, d’appuyer les commissions scolaires en autant qu’il soit mis bien au fait des dossiers de construction comme tels, ce à quoi les présidences ont répondu qu’elles n’y manqueraient pas.

Il est aussi mentionné que les présidences scolaires se sont permises de rappeler la légitimité des élus scolaires en prenant pour exemple la Finlande, l’Ontario et l’Alberta, qui possède des structures scolaires locales démocratiques et électives.

Les Nouvelles du Pontiac

Inondations 2019 : André Fortin suggère une commission scientifique

24 mai 2019

Le député provincial de Pontiac André Fortin dit appuyer la résolution de la municipalité de Mansfield pour une enquête sur la gestion de l'eau. André Fortin a mentionné qu'il souhaiterait qu'une commission scientifique, comme celle sur le déluge qui avait touché le Saguenay, puisse être mise en place. (...)

lire la suite

À la fois sinistré à la maison et à son commerce

24 mai 2019

Être sinistré à la maison, tout en étant touché par les inondations à son lieu de travail : c'est ce qu'a vécu Patrick Bertrand et sa famille dans les dernières semaines. Le résident de la municipalité de Mansfield-et-Pontefract, aussi propriétaire de la Station Mansfield, a multiplié les efforts pour (...)

lire la suite

Festival country de Fort-Coulonge/Mansfield : les organisateurs sont prêts à recevoir les visiteurs !

24 mai 2019

Le Festival country de Fort-Coulonge/Mansfield s'en vient à grand pas et malgré les défis causés par les inondations 2019, les organisateurs sont prêts à recevoir les milliers de visiteurs qui s'en viennent assister à l'événement qui se déroule à l'aréna de Fort-Coulonge. Du Festival, Phil Denault : (...)

lire la suite

La FPJQ section Outaouais dénonce l'interdiction de caméra lors des rencontres pour les sinistrés

24 mai 2019

La Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ), section Outaouais, dénonce la décision du ministère de la Sécurité publique d'interdire la présence de caméras lors de la rencontre publique d'information pour les sinistrés des inondations. Leur président, Julien Paquette : Lors des (...)

lire la suite

Maryse Vallières au Sénégal : retour à la maison et bilan

24 mai 2019

L'étudiante Maryse Vallières a offert cette semaine sa dernière chronique dans le cadre de son stage au Sénégal, en Afrique, puisqu'elle est maintenant de retour au pays. Originaire du Pontiac, Maryse a réalisé ce stage dans le cadre de son programme universitaire dans le domaine de l'agriculture. (...)

lire la suite

Travaux de débroussaillage à Thorne et Otter Lake

24 mai 2019

Des travaux d'entretien (débroussaillage mécanique) auront lieu dans les municipalités de Thorne et d'Otter Lake, du 27 mai au 21 juin prochain, sur la route 301, entre les chemins Crawford (Thorne) et Beaudoin (Otter Lake). La circulation se fera en alternance, du lundi au vendredi, de 8h à (...)

lire la suite


Annonces