L’Ile-du-Grand-Calumet
Les médias ne pourront pas non plus participer à la rencontre publique
Article mis en ligne le 6 mai 2020
logo imprimer

    traductions de cet article :
  • English

Noter cet article :
0 vote

La rencontre publique et extraordinaire du conseil municipal de l’Ile-du-Grand-Calumet, prévue ce mercredi 6 mai en soirée, se fera non seulement sans public, mais également sans médias d’information.

À la suite de l’annonce faite par l’Ile-du-Grand-Calumet, mercredi matin, disant qu’il serait impossible de permettre aux citoyens de participer à la réunion en ligne, la salle de nouvelles de CHIP 101,9 a communiqué avec la municipalité pour savoir si les médias d’informations auraient accès à cette rencontre.

À ce moment, le bureau municipal a informé que ses employés s’affairaient toujours à trouver une solution, afin de permettre aux citoyens et médias de participer à la période de question et que davantage d’information serait disponible vers la fin de la journée.

À 15h, la journaliste de CHIP 101,9, Élizabeth Séguin a téléphoné à nouveau au bureau de la municipalité de l’Ile-du-Grand-Calumet pour faire un suivi sur ce sujet. C’est le maire, Serge Newberry, qui lui a répondu et qui lui a presque aussitôt raccroché au nez en disant refuser de faire un commentaire.

CHIP 101,9 a fait une demande auprès de la municipalité de l’Ile-du-Grand-Calumet la semaine dernière afin de savoir si les médias auraient accès à la rencontre du conseil, sans suivi. La radio communautaire de Pontiac s’est fait inviter à émettre une demande officielle d’ici le prochain conseil municipal, celui du 11 mai, afin d’obtenir l’autorisation nécessaire.

Cependant, la municipalité a également indiqué prévoir enregistrer l’audio de la rencontre et le rendre disponible via leur site web et leur page Facebook à la suite de la réunion.

Dans le contexte de la COVID-19, les règles encadrant la tenue des séances du conseil, mises à jour le 26 avril 2020 (arrêté 2020-029) par le ministère de la Santé, encouragent les municipalités à permettre aux citoyens d’assister aux rencontres du conseil autrement qu’en personne (p. ex., par visioconférence ou par téléphone).

Pour assurer la transparence des séances, les nouveaux règlements indiquent que les rencontres doivent être publiques.

Extrait de la page « Questions et réponses pour les municipalités dans le contexte de la COVID-19 », du gouvernement du Québec
L’arrêté 2020-029 du 26 avril 2020 fixe également certaines exigences visant à assurer la transparence des séances qui, en vertu de la loi, doivent être publiques. Ces exigences s’appliquent notamment aux séances du conseil d’une municipalité, d’une communauté métropolitaine, d’une société de transport en commun ou d’une régie intermunicipale. Une telle séance doit désormais être rendue publique, dès que possible, par tout moyen permettant au public de connaître la teneur des discussions entre les membres du conseil et le résultat de leurs délibérations. Pour satisfaire cette obligation, la municipalité peut notamment recourir à l’un ou à l’autre des moyens suivants :

- la publication d’un enregistrement audio ou audiovisuel de la séance réalisé au moyen d’un appareil tel qu’une tablette, un téléphone ou une caméra ;
- la retranscription intégrale des délibérations des membres du conseil dans un document accessible au public ;
- la diffusion de la séance du conseil sur une plateforme numérique ou par d’autres moyens permettant aux citoyens d’y accéder.

Il est à noter que la seule publication d’un procès-verbal, bien que toujours requise en vertu de la loi, n’est pas suffisante pour satisfaire l’obligation prévue par l’arrêté, à moins que ce document ne reproduise l’intégralité des propos tenus lors de la séance du conseil.

Les Nouvelles du Pontiac

Un nouveau cas de COVID-19 signalé à Renfrew a circulé dans la communauté

3 juillet 2020

La Renfrew County and District Health Unit (RCDHU) (Unité de santé du comté et district de Renfrew) a confirmé qu'une personne testée positive à la COVID-19 a visité les endroits suivants dans les dernières semaines : • Walmart (Pembroke) : Lundi le 22 juin 2020, entre 11h et 14h. • Shopper's Drug Mart (...)

lire la suite

Le CSSHBO rouvre ses bureaux le 6 juillet

3 juillet 2020

Le Centre de services scolaire des Hauts-Bois-de-l'Outaouais (CSSHBO) prévoit rouvrir son Centre administratif, situé au 331, rue du Couvent à Maniwaki, dès le 6 juillet. Les bureaux avaient été fermés à la communauté dans les derniers mois, suivant les recommandations de la Santé publique en raison de (...)

lire la suite

Orages violents : encore plus de 2 000 clients d'Hydro-Québec du Pontiac dans le noir

3 juillet 2020

Encore plus de 2 000 clients d'Hydro-Québec sont toujours sans électricité, près de neuf heures après le passage d'orages violents dans le Pontiac. Les municipalités les plus touchées par les conditions météorologiques de jeudi soir sont entre autres Mansfield-et-Pontefract, Otter Lake et Thorne. Une (...)

lire la suite

La paroisse St-Pierre rouvre ses portes sous certaines conditions

2 juillet 2020

À la suite de l'annonce du gouvernement d'autoriser les rassemblements de jusqu'à 50 personnes, les églises de la province ont été autorisées à rouvrir pour les messes et les funérailles le 22 juin. Le père Justin Bertrand de la paroisse St-Pierre de Fort-Coulonge a expliqué comment les gens seront (...)

lire la suite

La maladie de Lyme, de plus en plus présente dans le Pontiac

2 juillet 2020

Les cas de maladie de Lyme au Québec sont de plus en plus signalés et le Pontiac n'est pas à l'abri de cette bactérie qui est transmise par les tiques. La médecin spécialiste en santé publique et médecine préventive à la direction de la santé publique de l'Outaouais, Émily Manthrop, a expliqué que le (...)

lire la suite

Le Journal du Pontiac organise son 8e annuel « Prix du choix du lecteur »

2 juillet 2020

Le Journal du Pontiac a lancé son 8e annuel « Prix du Choix du lecteur », qui invite les Pontiçois à voter pour leur entreprise préférée dans différentes catégories. Comme l'explique la directrice générale du Journal, Lynne Lavery, certaines catégories ont été ajustées en lien avec la pandémie de COVID-19. (...)

lire la suite


Annonces